Tesla Gigafactory Berlin

Les différents retards s’accumulant, il ne faut pas s’attendre à des livraisons de Tesla en provenance de Grünheide avant l’année prochaine.

Serait-il plus facile d’ouvrir une gigantesque usine de voitures électriques Tesla en Chine plutôt qu’en Allemagne ? C’est une question qui finit par se poser, tant les difficultés de tous ordres n’en finissent pas de pleuvoir outre-Rhin. Peut-être Elon Musk en arrivera-t-il à regretter de ne pas avoir saisi la perche tendue par Ségolène Royal en 2016.

Alors que le permis définitif de la gigafactory Tesla de Berlin n’a toujours pas été délivré, le site se retrouve freiné par un problème de disponibilité des batteries.

La construction de l’usine pourrait sembler déjà bien avancée. Elle l’est effectivement pour différentes unités de production. Mais pas pour celle consacrée aux batteries. Cet espace ne pourrait être opérationnel avant la fin de la présente année 2021. Ce qui amène le média Automobilwoche à titrer un de ses articles : « Pas de voiture sans batterie ! ».



Les chaînes devaient démarrer l’assemblage des voitures électriques Tesla en juillet prochain. Il faudrait donc s’attendre à un retard de l’ordre de 6 mois. L’image des 12 000 salariés s’activant à produire jusqu’à 500 000 voitures électriques par an à Grünheide s’éloigne sur le calendrier.