Avant du Hyundai Prophecy Concept 2020

Prochaine étape pour Hyundai, la Ioniq 6 annonce une nouvelle fois un retard à l’allumage. Cette fois-ci, c’est pour des raisons cosmétiques.

Dérivée du Hyundai Prophecy Concept, la prochaine Ioniq 6 prendra la forme d’une statutaire berline électrique, capable d’aller chercher les Audi e-Tron GT, Porsche Taycan et, parce que c’est inévitable, la Tesla Model S. Mais il faudra patienter encore un peu pour la voir arriver sur les routes : la belle prend son temps pour se pomponner.

Car après le premier retard à l’allumage annoncé pour des raisons techniques, c’est désormais le département du style qui demande un peu plus de temps afin de revoir sa copie. C’est ce qu’indiquent nos confrère d’Autocar, qui précisent que la voiture sera redessinée pour mieux respecter le trait du concept annonciateur. Ça vaut le coup d’attendre.

Une batterie de Kia EV6 plutôt que celle de la Ioniq 5

Mais l’attente sera autrement mieux récompensée au chapitre technique puisque la Ioniq 6 revoit aussi sa partie mécanique. Annoncée avec une batterie de 72,6 kWh, elle devrait finalement en proposer 77,4 kWh. Soit la plus grosse capacité de batterie installée à bord de la plateforme e-GMP, similaire à celle de la Kia EV6.

Une nouvelle configuration batterie qui laisse planer le spectre d’une mécanique aussi partagée avec le crossover de Kia. Rappelons que cette dernière peut recevoir un moteur arrière de 229 ch ou une double motorisation d’un total de 325 ch. La Ioniq 6 nous donne rendez-vous au second semestre 2022.