Gordon Murray Design Yamaha Motiv.e

Essayer Gordon Murray veut concevoir des voitures électriques pour d’autres constructeurs ?

Configurez votre véhicule Gordon Murray veut concevoir des voitures électriques pour d’autres constructeurs ou demandez un essai gratuitement.

La petite entreprise de Gordon Murray ne connaît pas la crise. Initialement petit studio de style et d’aide à la conception, Gordon Murray Automotive est aussi constructeur automobile et rêve à présent en bureau d’études spécialisé dans les voitures électriques.

Gordon Murray annonçait au début du mois de juin son implication dans le développement de deux SUV électriques. Dont un sous sa propre marque GMA (Gordon Murray Automotive), l’autre pour un autre constructeur que l’on peut supposer être Ineos. Une annonce qui anticipait l’évolution du bureau d’études.

Gordon Murray Design, entité fondatrice du groupe née en 2007, et Gordon Murray Electronics vont fusionner pour devenir Gordon Murray Technology (GMT). Ce qui n’était à l’origine qu’un petit bureau d’études intervenant en tant que consultant sur de petits projets a bien évolué en prenant peu à peu la charge de projets complets.

Une réputation qui n’est plus à faire

Tous n’ont pas abouti. C’est en particulier le cas des multiples propositions de citadines dont la version la plus complète fut sans doute la Yamaha e.Motive, finalement annulée par le groupe japonais. D’autres ont bel et bien été concrétisés comme les sportives maison T50 ou T33 ou encore l’utilitaire pour pays en développement OX. Il y a bien entendu également la TVR Griffith, d’ailleurs prévue en version électrique.

Cap donc sur les voitures électriques et la prise en charge de projets complets pour le compte de constructeurs. Un marché en vogue avec la création de multiples start-up en matière de véhicules électriques dans le monde. GMT va de ce fait venir se mêler aux Magna, ItalDesign, Pininfarina, Icona, etc., pour ne citer que les plus connus du public. Le bureau d’études tirera sans doute profit de la réputation de son patron. On peut citer les multiples Formule 1 dont la célèbre BT46B avec son ventilateur arrière repris sur la T50 (et la McMurtry), les McLaren qui ont mené Alain Prost ou Ayrton Senna au Championnat du monde et bien entendu la mythique McLaren F1…

À l’occasion de cette évolution, Gordon Murray laisse les rênes de Gordon Murray Group à Philip Lee. L’ingénieur sud-africain reste responsable technique et produit de GMA et prend la direction de GMT.

À lire aussi La Lucid Air gagne le réputé titre de La Voiture de l’Année Motor trend