La future Jaguar XJ électrique repoussée à l’automne 2021


Publicité

Bousculé par la crise du Covid-19, le constructeur britannique modifie son agenda et reporte le lancement de sa grande berline électrique, initialement prévue pour 2020.

Plus qu’en France, le Royaume-Uni a été durement touché par le nouveau coronavirus. La crise sanitaire a engendré une crise économique, que subit de plein fouet le groupe Jaguar-Land Rover. Outre les stocks de voitures qui s’accumulent, les futurs modèles en paient également le prix.

Un retard de 6 à 9 mois

Au programme pour cette fin d’année 2020, la nouvelle Jaguar XJ est retardée, selon le Times. Cette nouvelle génération électrique doit remplacer l’ancienne thermique, disparue à l’été 2019. Initialement, elle devait réaliser sa première mondiale cet automne, et le lancement début 2021. Dans le média anglais, on apprend désormais que la grande berline sortira en octobre 2021, soit avec un retard d’au moins 6 mois.

En effet, l’investissement d’1,11 milliard d’euros dans l’usine de Birmingham se confronte à la suspension de production, courant jusqu’en août. L’enjeu est donc de préserver les finances, et les emplois maintenus pour le moment. Néanmoins, la XJ électrique poursuit son développement. Sur des prototypes camouflés, il est possible de voir l’état avancé du véhicule via CarandDriver, avec une carrosserie définitive.

A ce stade, les caractéristiques manquent pour ce qui sera une rivale de la Tesla Model S, mais aussi des futures Audi e-tron GT, Mercedes EQS (2021) et BMW i7 (2022). La luxueuse britannique devrait dépasser 80 kWh de capacité de batterie pour passer la barre des 400 km d’autonomie, et procurer au moins 500 ch de puissance. Quant au prix, il ne sera pas inférieur à 100.000 € selon nos estimations.

Publicité

Sur le même sujet


Publicité
Publicité

Copyright © 2020 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre