Le nouveau pick-up électrique de Ford est un succès, si l’on en croit les décisions de la marque. La production du F-150 Lightning va devoir accélérer pour répondre à la demande.

Il est le descendant électrique du véhicule le plus vendu outre-Atlantique, et son succès n’est donc qu’une demi-surprise. Le Ford F-150 Lightning va néanmoins contraindre le constructeur américain à revoir ses plans de production initiaux.

En effet, alors qu’il doit arriver officiellement sur le marché au printemps 2022, le pick-up électrique fait déjà l’objet de 120 000 réservations. Une demande massive qui impose des délais, et une réaction de Ford sur le plan industriel.

La firme à l’ovale bleu prévoit désormais d’en produire 15 000 exemplaires l’année prochaine, puis 55 000 en 2023. En 2024, 80 000 F-150 Lightning devraient sortir des usines, avant que ce chiffre ne double en 2025.

Dans quatre ans, ce sera d’ailleurs une deuxième génération du pick-up électrique qui verra le jour, avec une nouvelle plateforme spécifique. Il passera à la base TE1, alors qu’il repose aujourd’hui sur celle du F-150 thermique modifiée.

Ce plan a évidemment un coût, puisque Ford dépensera 850 millions de dollars pour établir ce rythme de production. Le constructeur a déjà investi énormément dans l’électrification.

Son programme mondial pour amorcer sa transition énergétique lui coûtera 30 milliards de dollars d’ici à 2025. Celui-ci inclut notamment un plan de développement de la voiture autonome.