La petite citadine italienne complète sa gamme avec une originale carrosserie « 3+1 » aux portes antagonistes ainsi qu’une petite batterie à 180 km d’autonomie qui abaisse son ticket d’entrée.

On sait que les constructeurs automobiles sont frileux dans l’électrique, Fiat le premier. D’abord concentrée sur le haut de gamme avec son offre de lancement « La Prima », la marque italienne élargit désormais son catalogue avec de nouvelles versions aux tarifs beaucoup plus accessibles.

Une originale 500 « 3+1 » + une petite batterie

La première nouveauté est la carrosserie « 3+1 ». Déjà évoquée lors de la présentation en mars, cette version dispose d’une double porte à ouverture antagoniste côté passager. Une configuration originale qui n’est pas une première dans le monde de la voiture électrique puisqu’elle équipe aussi la Mazda MX-30 et la BMW i3. Facilitant l’accès à l’arrière, cette version se traduit par un renforcement des portes, avec un surpoids de 30 kg. Aussi, la partie arrière ne s’ouvre qu’après ouverture de la porte avant.

La seconde évolution est l’introduction d’une plus petite batterie. Fiat y intègre un pack lithium-ion 23,8 kWh, contre 42 kWh pour la plus grande. L’autonomie est annoncée à 180 kilomètres en cycle WLTP, comme une certaine Renault Twingo ZE. C’est plus de 40 % de moins que les 320 km proposés par la batterie 42 kWh. La configuration moteur est également différente avec un bloc limité à 70 kW (94 ch), contre 87 kW pour la grande batterie.



Une gamme par trois

Avec cette nouvelle batterie, la Fiat électrique se dessine une gamme. L’entrée est la 500 Action à batterie 23,8 kWh. Le niveau intermédiaire 500 Passion récupère la batterie 42 kWh. Son équipement augmente avec l’écran 7 pouces, connectivité smartphone ou deux choix de sellerie. Enfin, la 500 Icon représente le haut de gamme, toujours avec la grande batterie. Elle ajoute les jantes 16 pouces, système sans clé, planche de bord couleur carrosserie et écran central 10,25 pouces.

Il manque enfin un prix pour ces nouvelles versions, et le surcoût de la variante « 3+1 ». En configuration 42 kWh, la Fiat 500 électrique débute aujourd’hui à partir de 29 900 € dans son niveau France Edition. S’il faudra encore patienter avant de connaître les tarifs de la version équipée de la petite batterie, on peut d’ores et déjà tabler sur un prix de base inférieur à 25 000 euros hors bonus.