Vue 3/4 avant de la Honda e 2019

À l’approche du Salon de Francfort et de sa commercialisation, la petite citadine électrique Honda annonce la présence de deux motorisations et une autonomie améliorée de 20 km

Nombreuses sont les nouvelles citadines électriques, notamment pour le Salon de Francfort ouvrant ses portes le 10 septembre. Parmi elles, la Honda e fait beaucoup parler par sa plastique originale, mais aussi par ses caractéristiques. Pour nous faire patienter, le constructeur communique de nouvelles informations.

Deux configurations moteur

Deux moteurs différents pourront mouvoir l’urbaine nipponne. L’un sera de 100 kW ou 136 chevaux, l’autre étant le déjà connu 113 kW ou 153 chevaux. Le couple moteur serait identique pour les deux unités, soit 315 Nm. Question performances, par de sportivité extrême, mais tout de même un 0-100 km/h opéré en 8 secondes. C’est autant que la Peugeot e-208, et bien mieux que la Renault ZOE millésime 2019 (9,5 s).

Autre bonne nouvelle : l’autonomie de la Honda e progresse sur le papier. Si la batterie offre toujours 35,5 kWh de capacité, le cycle WLTP donnerait 220 km d’autonomie, 20 km de mieux qu’auparavant. Cependant, cela reste loin derrière la rivale au losange (395 km) ou la Sochalienne (340 km). La recharge sera possible jusqu’à 100 kW, via Combo CCS, soit 80% récupérés en 30 minutes.

Lancement dans quelques jours

La marque japonaise a ouvert les pré-réservations de la Honda e depuis quelques semaines. Le carnet de commandes sera officiellement ouvert à l’occasion du Salon de Francfort pour des livraisons prévues pour début 2020. Le prix est encore inconnu, mais devrait débuter autour des 30.000 €.

Planche de bord de la Honda e 2019