Fiat 500X 2020

Grâce à un investissement de plus de 200 millions d’euros dans son site de Tychy, le groupe Fiat-Chrysler produira des petits SUV électriques et hybrides à partir de 2022.

Clairement en retard sur le développement de sa gamme de véhicules électrifiés, FCA a comblé le manque avec la récente Fiat 500e. Si cela n’est pas suffisant, la fusion avec PSA va changer la donne.

C’est en Pologne, dans l’usine de la précédente génération de 500, que les nouveaux modèles seront fabriqués. C’est le Premier ministre Jaroslaw Gowin qui s’est chargé de l’annonce de l’injection de 204 millions d’euros pour moderniser le site. « Les voitures hybrides et électriques de Jeep, Fiat et Alfa Romeo quitteront l’usine de Tychy en 2022 », précise-t-il sur Twitter.

Des cousins pour le Peugeot e-2008 ?

L’union PSA-FCA (groupe Stellantis) permettra un partage des technologies. Initialement, le groupe italo-américain prévoyait de bâtir ses modèles sur la plateforme de la 500e. Or la plateforme CMP de PSA est rodée et peut accueillir des véhicules 100 % électriques (version eCMP). On devrait donc découvrir prochainement des dérivés italiens des actuels Peugeot e-2008, Citroën ë-C4 ou Opel Mokka-e.



Concernant la nature des modèles, on sait déjà à quoi s’en tenir. Chez Fiat, il s’agit du remplaçant du 500X, dérivé SUV de la 500 électrique. Alfa Romeo prévoit un petit frère au prochain Tonale, tandis que Jeep proposera un modèle d’entrée de gamme plus accessible que le Renegade.

En matière de caractéristiques, ces versions électriques accueilleraient logiquement le pack moteur 100 kW/batterie 50 kWh issu de la plateforme du groupe tricolore. Quant aux variantes hybrides, elles seraient légères, à l’image de la 500 Hybrid.

Jeep Renegade 4xe 2020

Le Jeep Renegade aura un petit frère made in Pologne en 2022