Progressivement déployés d’ici à 2023, ces 2 000 nouveaux points de charge seront répartis sur l’ensemble des hypermarchés Carrefour.

Souvent à la traîne en matière de déploiement, les supermarchés mettent désormais les bouchées doubles pour équiper leurs parkings. Alors que Leclerc annonçait le déploiement de 10 000 points de charge supplémentaires dans ses magasins au lendemain de la présentation du plan 100 000 bornes, Carrefour précise ses ambitions.

Associé à la société d’investissement Meridiam, le groupe tricolore compte progressivement installer 2 000 points de recharge dans ses magasins en France. Réparties sur l’ensemble de ses hypermarchés, ces bornes seront alimentées à partir d’une électricité 100 % verte.

Des bornes de 22 à 350 kW

En moyenne, Carrefour compte équiper chaque hypermarché de 10 places de parking dotées de système de recharge. Pour couvrir les besoins de chaque utilisateur, différents niveaux de puissance seront proposés :



  • En courant alternatif, le service sera baptisé « confort » et proposera des bornes de 22 kW. Leur utilisation sera gratuite la première heure pour les clients détenteurs d’une carte fidélité ou d’une carte Pass Carrefour
  • En courant continu, les puissances pourront varier de 50 à 350 kW.

Point intéressant : l’enseigne proposera également un service de charge gratuit pour les nouvelles mobilités douces.

« Grâce à notre maillage territorial, le service de recharge Carrefour sera l’un des plus importants de l’Hexagone, mais également l’un des plus qualitatifs, avec 56 % de superchargeurs », fait savoir Jérôme Nanty, Directeur Exécutif Ressources Humaines et Patrimoine Groupe et France.

À ce stade, Carrefour ne donne pas d’éléments sur les tarifs de son futur service de charge. On sait toutefois que le groupe projette une seconde vague d’installations. Celle-ci viendra équiper les magasins du réseau Carrefour Market ainsi que les franchisés.