Essayer Arash AFX : la supercar électrique anglaise se montre à la lumière du jour ?

Configurez votre véhicule Arash AFX : la supercar électrique anglaise se montre à la lumière du jour ou demandez un essai gratuitement.

Les supercars électriques sortent le grand jeu : l’Arash AFX pourrait causer des cauchemars à ses concurrentes.

Fondée en 1999, l’entreprise britannique a toujours voulu percer dans le monde des supercars. Il aura fallu attendre 2016 pour que l’artisan se distingue avec une sportive hybride de 2 080 ch. Désormais, Arash entre dans la sphère électrique avec l’AFX.

Il faudra patienter encore un peu avant de connaître l’intégralité de la fiche technique de cette supercar, qui présente dans un premier temps ses lignes. Un coup de crayon qui se rapproche du concept annonciateur dévoilé au mois de juin dernier et baptisé Imperium. Et certains traits sont conservés, la dotation mécanique pourrait être similaire.

Quatre moteurs pour un total de 3 200 ch ?

L’Arash AFX, qui tire son nom de sa technologie à quatre roues motrices, ne devrait donc pas différer de l’étude de style. Car si les données techniques sont encore gardées au chaud à Newmarket, elle pourrait reprendre les quatre moteurs électriques (un par roue), pour une puissance totale de 3 200 ch ! C’est 1 200 ch de mieux que la plus puissante des supercars électriques connues : la Lotus Evija de 2 000 ch en mode Track.

Si cette configuration mécanique se confirme, l’Arash AFX pourrait alors reposer sur une batterie de 100 kWh de capacité, d’un poids total de 450 kg. Et pour les conducteurs qui préfèrent l’agilité à l’autonomie, une version à 50 kWh, et donc moitié moins lourde, serait aussi proposée. Beaucoup de conditionnel donc pour cette supercar qui n’a pas encore donné sa date de sortie. Encore un peu de patience donc, pour savoir si l’AFX arrache aussi bien le bitume que ses concurrentes, telles que les Rimac Nevera ou Pininfarina Battista.