Zoom avant du concept R5 électrique.

Actuel P.D.G. de Renault, Luca de Meo a annoncé une augmentation massive des ventes de véhicules électriques à l’horizon 2030.

La part de véhicules électrifiés au sein des ventes de la marque Renault doit augmenter. Elle devrait atteindre en Europe 65 % d’ici à 2025. L’objectif est fixé à 90 % pour 2030. C’est ce qu’a annoncé Luca de Meo lors de son allocution à l’assemblée générale annuelle des actionnaires. Cela passera aussi par les utilitaires comme le Kangoo.

Pour le constructeur français, cela signifie aussi qu’une part significative de motorisations thermiques ou hybrides sera encore en vente d’ici là. Le patron de Renault a toutefois déclaré qu’ils ne développeront plus de nouveau moteur diesel à l’avenir. La marque se contentera à l’avenir d’adapter l’offre existante. Cette décision s’explique aussi par le fait que l’amortissement d’une nouvelle génération de moteurs diesel sur un cycle d’industrialisation court ne serait pas rentable.

Depuis son arrivée à la tête de la marque, Luca de Meo tente de réorganiser Renault avec son projet Renaulution. L’objectif est de rendre la marque au losange rentable et tournée vers l’avenir. Ainsi, 10 nouveaux modèles de voitures électriques arriveront sur le marché d’ici à 2025 dont la nouvelle Renault 5.