Station de recharge Izivia Express

Parfaitement connue des électromobilistes, la filiale du groupe EDF chiffre à 300 les points de recharge rapide DC 50-150 kW qui seraient accessibles dès l’année prochaine.

Dans son communiqué de presse daté du 9 mars 2022, Izivia indique avoir déjà identifié 75 sites pour dresser ses futures bornes de recharge pour véhicules électriques. Les déploiements seraient actuellement en cours au niveau de 45 centres Norauto, 17 magasins de grande surface (14 Intermarché + 3 Leclerc) et d’importants centres commerciaux.

Chaque station présenterait un maximum de 6 points de recharge en courant continu pour des puissances maximales de 50 ou 150 kW. La filiale du groupe EDF indique que son matériel « sera accessible à tout type de véhicule ».

Ce qui laisse supposer l’installation de bornes aux trois standards (DC : CCS + CHAdeMO ; AC 43 kW). Et ce, pour la plus grande satisfaction d’un nombre conséquent d’électromobilistes inquiets par la révision du décret 2017-26 qui a mis fin à l’obligation d’inclure les 2 derniers aux nouvelles stations ouvertes.

Entre 0,40 et 0,55 euro TTC du kilowattheure

Les informations communiquées par Izivia sont encore quelque peu imprécises. Dans un premier temps, la facturation sera comptabilisée au kilowattheure, entre 0,40 et 0,55 euro TTC. Nous allons à nouveau effectuer une supposition : sans doute 0,40 euro pour les points limités à une puissance de 50 kW, et 0,55 euro pour ceux qui peuvent grimper jusqu’à 150 kW.

Il est ensuite question de « favoriser la rotation des véhicules » aux bornes en appliquant ensuite une tarification au temps. À partir de quel seuil ? Pourquoi pas les 80 % d’énergie dans la batterie qu’Izivia et bien d’autres opérateurs utilisent régulièrement pour afficher les temps de recharge en courant continu ?

Quoi qu’il en soit, le règlement pourra être effectué avec le Pass Izivia, le badge d’un autre opérateur dans le cadre de l’itinérance, et par carte bancaire en ligne ou grâce à un terminal de paiement sans contact.

Premières implantations au 2e trimestre 2022

Le nouveau maillage national Izivia Express, « couvrant l’ensemble du territoire français et ciblant des lieux à forte fréquentation », devrait être progressivement ouvert à partir du trimestre prochain. Il est question d’implantations dans les villes et à proximité des grands axes, avec des accès faciles.

Pour justifier l’ouverture de ce nouveau réseau, Izivia évoque la multiplication par 5 en 4 ans du nombre de véhicules électriques et hybrides rechargeables en circulation. Soit un parc branché roulant de 800 000 engins dans l’Hexagone.

Le développement serait confié à une coentreprise créée par Izivia et le Fonds de modernisation écologique des transports (FMET) géré par l’organisme investisseur Demeter. Les 2 structures ont déjà collaboré par le passé. Ainsi pour équiper la métropole de Lyon en infrastructures de recharge.

À lire aussi Q-Park va installer 4 000 bornes de recharge dans ses parkings
Avis de l'auteur

Après l’échec du réseau Corri-Door porté par la filiale d’EDF, et quelques couacs dans l’usage et le règlement de factures mensuelles après avoir rechargé auprès de réseaux qu’elle opère, j’ai toujours quelques réticences à exploiter des bornes aux couleurs d’Izivia.

Souhaitant toutefois rester positif, et inquiet d’une couverture nationale en infrastructures de recharge encore très insuffisante, je ne peux qu’espérer la réussite et l’efficacité du nouveau maillage. Alors SVP : que le matériel et la supervision soient à la hauteur !

Ce qui est de nature à relever la confiance, c’est l’adossement des stations à de grandes enseignes. Notamment Norauto qui semble prêt à engager sa réputation en se positionnant clairement sur la voie de la mobilité durable.

Le fait de basculer à une facturation au temps en fin de recharge est bien vu. Ce scénario évitera l’insupportable attente qu’imposent aux autres des automobilistes, souvent de nouveaux utilisateurs de voitures électriques et hybrides rechargeables, qui veulent absolument atteindre les 100 % avec une borne rapide.