Le pilote britannique de l’écurie DS Virgin Racing s’est imposé par deux fois ce week-end au ePrix de New York. Profitant de l’absence de Sébastien Buemi, Lucas di Grassi réduit son écart au classement général.

Deux étapes et un doublé pour Sam Bird ! Le pilote britannique de l’écurie DS Virgin Racing a remporté les deux étapes du week-end organisées pour la première fois dans les rues de New York.

Après avoir remporté samedi la première épreuve devant les deux Techeetah de Jean-Eric Vergne et Stephane Sarrazin, Sam Bird s’est à nouveau imposé le lendemain lors de la seconde course, devançant cette fois les deux pilotes de Mahindra Racing, Felix Rosenqvist et Nick Heidfeld.

« Je suis encore sous le choc », raconte Sam Bird, qui compte désormais cinq victoires dans la discipline. « Quel week-end ! Et quelle monoplace l’équipe DS Virgin Racing m’a confiée ! Avec une course plus longue qu’hier, je craignais des difficultés pour gérer l’énergie, mais tout a parfaitement été sous contrôle. Le passage par les stands était le moment clé, mais nous avons bien manœuvré pour rester devant. Je suis heureux pour l’équipe, surtout pour les ingénieurs et les mécaniciens qui ont travaillé très dur pour atteindre cet objectif. »

Au final, pilote britannique termine les deux épreuves new-yorkaises avec 53 points de plus au compteur et se propulse à la 4ème place au classement général. De quoi espérer un podium lors des deux dernières épreuves organisées les 29 et 30 juillet à Montréal.

Sébastien Buemi absent, Lucas di Grassi réduit l’écart

Contraint de céder son volant à Pierre Gasly pour aller concourir avec Toyota aux Six Heures du Nürburgring, Sébastien Buemi avait tout à craindre de son principal rival, Lucas di Grassi, qui aurait pu se servir des deux étapes du week-end pour rattraper voire dépasser le leader du championnat.

Malheureusement, le pilote brésilien n’a pas su concrétiser de podium. Terminant 4ème lors de la première course et 5ème à la seconde, il marque un total de 22 points lors des deux épreuves et parvient à réduire l’écart à seulement 10 points avec le pilote suisse de l’écurie Renault e.Dams. Sans parvenir à égaler les performances de Sébastien Buemi, Pierre Gasly n’a pas à rougir de sa première participation à la compétition électrique. Agé de 21 ans, le pilote français termine 7ème lors de la première course et 4ème à la seconde.

Formule E : coup double pour Sam Bird et DS Virgin Racing à New-York
Notez cet article