Vainqueur de l’étape monégasque, Jean-Eric Vergne est le premier pilote à remporter deux courses cette saison 2018-2019 de la ABB Formula E. Une victoire qui lui permet de prendre la tête du championnat.

Alors que les 8 premières étapes avaient consacré 8 pilotes différents, l’épreuve monégasque n’aura pas été remportée 9ème pilote. Vainqueur de la sixième étape à Sanya, en Chine, Jean-Eric Vergne s’est imposé ce samedi 11 mai dans les rues de la Principauté de Monaco.



Suivi par Wehrlein (Mahindra) et Rowland sur la grille de départ, le français a dominé la course et ce malgré la grosse pression exercée par Oliver Rowland  (Nissan e.Dams) sur les tous derniers tours. Sur la ligne d’écart, l’écart entre les deux concurrents s’est joué à seulement deux dixièmes de seconde.

Arrivé troisième, Felipe Massa offre à Venturi un beau résultat à domicile en parvenant à dépasser Wehrlein qui termine 4ème de l’épreuve.

Les leaders à la peine

Une fois n’est pas coutume, cette nouvelle étape a apporté son lot de surprises. Leader du championnat et vainqueur de l’ePrix de Paris, Robin Frijns termine par un abandon suite à un accrochage avec sa monoplace. Idem pour Lucas di Grassi.

Fortement pénalisé par ses mauvais résultats en qualification, André Lotterer parvient à limiter la casse. Parti en queue de peloton, le pilote de DS Techeetah a réalisé une belle remontée, terminant à la 9ème place sur un circuit où les dépassements sont réputés difficiles.

Antonià Felix da Costa (BMW i) parvient également à marquer quelques points en terminant 6ème de l’épreuve monégasque. A l’inverse d’Ambrosio (Mahindra) n’a pas eu cette chance. Parti 19ème au terme des qualifications, le pilote de Mahindra fini 13ème et ne marque aucun point.

Le duo Vergne-Lotterer en tête du championnat

Fort des 25 points obtenus à Monaco, Jean-Eric Vergne se hisse à la tête du championnat avec un total de 87 points.

Profitant des mauvaises performances de ses compétiteurs, André Lotterer conserve sa seconde place, offrant à l’écurie DS Techeetah les deux premières places du classement. Malgré son abandon, Robin Frijns reste troisième avec 81 points.



Compte tenu du faible écart entre les concurrents, tout reste donc possible. « On ne peut pas faire de plan sur la comète sur ce championnat. Il faut pousser toutes les courses, tous les instants » a déclaré Jean-Eric Vergne après sa victoire.

Au total, il reste encore quatre courses pour clôturer cette saison. La prochaine aura lieu le 25 mai prochain à Berlin.