Premier modèle entièrement électrique du constructeur suédois, le SUV XC40 Recharge reprend la plastique des versions thermiques tout en héritant des caractéristiques de la Polestar 2.

Comme beaucoup d’autres constructeurs, cette année 2019 est le début d’une vague électrique. A l’instar de Honda ou Opel, Volvo vient de révéler son premier véhicule électrique moderne, le XC40 Recharge.

Style classique

L’extérieur du SUV est préservé. On ne change pas une Voiture de l’Année 2018 comme ça. La longueur campe ainsi à 4,43 mètres, la largeur à 1,85 m, pour une hauteur de 1,65 m. Seule la calandre quasi intégralement fermée, reprenant la couleur de la carrosserie vient distinguer cette version 100% électrique. Un petit logo « Recharge », à peine visible sur le montant arrière, vient également s’ajouter.



En spécialiste de la sécurité, Volvo assure au passage que la structure a été adaptée pour encaisser les chocs sans porter atteinte aux batteries. Et surprise sous le capot, le vide laissé à l’avant du XC40 Recharge permet un petit coffre supplémentaire.

Pas de révolution intérieure, mais un nouveau système basé sur Android

L’intérieur est repris des modèles thermiques et hybrides rechargeables, mais avec une nouveauté. Le système d’info-divertissement est basé sur Android, permettant un grand catalogue d’application, mais aussi des mises à jour à distance.

400 km d’autonomie pour le XC40 Recharge

Logiquement, le SUV suédois reprend la plate-forme, mais aussi le même ensemble moteurs-batteries de sa cousine Polestar 2. Une paire de moteurs, un sur chaque essieu, délivre une puissance de 2 x 150 kW ou 204 chevaux. Au total, le XC40 Recharge délivre 408 chevaux et un couple de 660 Nm. Le 0-100 km/h serait ainsi exécuté en 4,9 secondes.

Le XC40 reprend tout (ou presque) de la Polestar 2

Le pack de batteries est le même que celui de la Polestar 2. Offrant 78 kWh de capacité, il est installé dans le plancher du véhicule. Il permet une autonomie de 400 kilomètres selon le cycle standardisé WLTP.

Tout comme la berline de luxe, le SUV peut se recharger jusqu’à une puissance de 150 kW en courant continu, via port Combo CCS. Récupérer 80% de charge peut ainsi s’opérer en environ 40 minutes dans ce cas. Sur une prise classique (courant alternatif), comptez 10h avec Wallbox à puissance 7,4 kW, ou 5h pour récupérer 80% sur prise publique triphasée 22 kW.

Un an d’électricité offert

Bonne nouvelle pour les clients de ce nouveau XC40 Recharge, ou pour ceux ayant opté pour une hybride rechargeable, Volvo fait un cadeau. A partir de ce mercredi 16 octobre, un an d’électricité est offert pour tout achat. A raison d’un kilométrage moyen de 15.000 km, l’offre équivaut à une économie de près de 500 euros sur le SUV.

Le Volvo XC40 Recharge P8 en couleur « Sage Green »

Håkan Samuelsson, directeur exécutif de la marque, a rappelé pendant la présentation qu’il faut « plus d’actions concrètes que des décisions symboliques ». Plus que les voitures elles-mêmes, la marque veut baisser de 40% sa consommation globale de CO2.

Cela passera par une électricité renouvelable pour la production, mais aussi la chaîne logistique. Côté véhicules, il estime que 20% des ventes seront en hybrides rechargeables en 2020, et 50% en électrique en 2025. Néanmoins pas d’objectif précis pour le XC40 Recharge… Quant à son prix, il devrait se situer autour de 60.000 € hors bonus pour supporter la comparaison avec le Tesla Model Y.

Volvo XC40 électrique : galerie photos