Le SUV 100% électrique sera dévoilé le 16 octobre, mais Volvo communique déjà sur certaines fonctionnalités. Le constructeur annonce que son XC40 zéro émission sera équipé d’un système multimédia intégralement basé sur Android et doté de technologies Google.

Logiciels propriétaires, ergonomie aléatoire, GPS médiocres, compatibilité et connectivité limitées : les constructeurs automobiles semblent doucement reconnaître leurs lacunes sur les systèmes multimédias. Volvo est le premier à abandonner le sien pour un programme entièrement développé par Google. Fonctionnant sous une version avancée d’Android Auto, il doit offrir aux utilisateurs « des possibilités de personnalisation sans précédent » selon Volvo. Le constructeur suédois avait déjà évoqué sa collaboration avec Google via sa filiale Polestar lors de la présentation de la Polestar 2.

Publicité


Assistant vocal

Le directeur de la marque 100% électrique de Volvo nous avait expliqué qu’« il faut que la voiture cesse d’être un frein à la connectivité », ajoutant que « dans les voitures équipées de systèmes de navigation développés en interne, la plupart des utilisateurs finissent par utiliser Waze dont les données et l’ergonomie sont beaucoup plus efficaces ». Le XC40 est donc le premier véhicule à embarquer un tel système. Il intègre logiquement les services Google tels que Maps, l’assistant vocal et le catalogue d’applications Play Store. Appelé à évoluer au fil du temps, il se met à jour à distance automatiquement tout comme la plupart des objets connectés actuels.

La même expérience qu’un smartphone

C’est d’ailleurs l’objectif annoncé par Henrik Green, le directeur des technologies chez Volvo, de proposer « la même expérience en voiture que celle que vous vivez au quotidien avec votre smartphone ». Les services Google s’imbriquent aux fonctions du véhicule. De cette façon, il est possible de lancer la climatisation, la navigation, la musique et même de piloter à distance les appareil domestiques via la commande vocale Google Assistant. La consultation et programmation des données propres à la voiture comme l’état de la batterie, le niveau de charge, le préchauffage de l’habitacle, le déverrouillage et la localisation s’effectue via une application développée par Volvo.

La présence par défaut d’un système très largement utilisé et familier paraît très pratique à bord d’un véhicule. L’accès aux différentes fonctions du système d’infodivertissement devrait être fluide et simple et la synchronisation entre la voiture et les appareils mobiles facilité. Il faudra cependant rester vigilants sur la collecte et l’utilisation de nos données personnelles par une seule et unique entreprise comme Google.

Publicité