Pierre angulaire du programme électrique du groupe Volkswagen, la plateforme MEB a été dévoilée lundi. Annoncée depuis plusieurs années, elle servira de base à 10 millions de véhicules électriques à travers les différentes marques du groupe. Dès 2019, elle donnera naissance à son premier modèle : la Volkswagen « I.D. ».

« [C’]est un des projets les plus importants de l’histoire de Volkswagen, une étape technologique similaire au passage de la Bettle à la Golf ». C’est ainsi que Thomas Ulbirch, le directeur du programme électrique de Volkswagen, a consacré la présentation de la plateforme MEB, lundi à Dresde. La « Modular Electric drive Matrix » doit en effet permettre aux marques du groupe de mettre plusieurs dizaines de modèles 100% électriques sur le marché.

A terme, 10 millions de véhicules devraient exploiter la plateforme selon Volkswagen. D’ici 2020, le constructeur prévoit déjà d’en vendre 150.000 exemplaires, dont 100.000 sous sa gamme I.D. Le premier, une citadine sobrement baptisée du même acronyme I.D., sortira de l’usine de Zwickau fin 2019. Suivront les autres modèles de la gamme, l’I.D. Buzz, l’I.D. Crozz et l’I.D. Vizzion. Fin 2022, quatre marques du groupe devraient commercialiser un total de 27 modèles utilisant la plateforme.

De « l’électrique pour tous » à prix abordable

Rompant avec les tarifs élevés de ses véhicules électriques actuels, Volkswagen promet des modèles « pour tous […] à prix abordables ». Enivré par le lancement de son châssis, le constructeur déclare même vouloir « transformer le véhicule électrique d’un produit de niche en best-seller ».

Volkswagen annonce investir 1,2 milliards d’euros sur le site de Zwickau afin de le transformer en « centre de compétences » pour la mobilité électrique, où seront exclusivement produites les plateformes MEB. L’usine de Braunschweig, d’où sortent déjà les batteries de l’e-Up, l’e-Golf et du Passat GTE, est en cours d’agrandissement afin de se préparer à l’assemblage de 500.000 batteries par an à terme. Enfin, le site de Salzgiter a commencé la production en pré-série des rotors et stators qui équiperont les moteurs électriques de la gamme I.D. montés sur la plateforme MEB. L’usine se veut également un « centre d’excellence de la batterie », dans lequel Volkswagen développera et fabriquera cellules et modules de batterie.

En parallèle au lancement de sa plateforme, le groupe a également présenté un prototype de chargeur domestique baptisé « Volks-Wallbox ». Un équipement qui se veut « abordable et pratique » qui sortira probablement l’année prochaine en même temps que l’I.D.

Volkswagen dévoile sa plateforme électrique MEB
4 (80%) 5 votes