La Twizy au festival de Cannes

Depuis près de 30 ans, Renault est le partenaire automobile officiel et exclusif du Festival de Cannes. Cette année encore, des modèles ZE accompagnent les véhicules thermiques.

Renault : l’électrique à la rescousse de son image

Qui dit Festival de Cannes dit véhicule de haut de gamme… image qui ne sied pas parfaitement au constructeur au losange spécialisé dans les véhicules populaires. Après des années de partenariat en Renault 25, en Safrane ou en Vel Satis, c’est au tour de la Latitude d’endosser le rôle d’écrin mobile pour les stars du 7ème art. Cette bonne routière ne rencontre cependant pas de succès auprès du public, faute sans doute à une image mais surtout un « sex appeal » proche de zéro.



C’est donc à sa gamme ZE que Renault fait appel pour éveiller les sens du public ;-)

Après la Fluence, place au Twizy

L’an passé, Renault profitait du Festival de Cannes pour dévoiler la version définitive ZE de sa Fluence, et avait mis à disposition des organisateurs 10 exemplaires, dont un réservé à la maîtresse de cérémonie Mélanie Laurent.

Festival 2011 : Alexandra Lamy et la Fluence ZE

Festival 2011 : Alexandra Lamy et la Fluence ZE

Cette année, la berline 100% électrique sera accompagnée de Twizy pour promouvoir la mobilité électrique sur la croisette. Et c’est l’actrice espagnole Ines Sastre (plus connue pour ses talents de mannequin) qui s’est collée à l’exercice de la pose au volant de Twizy pour le constructeur français. Et ce n’est pas pour me déplaire ;-)

Cependant, nous ne connaissons pas le rôle exact qui a été retenu pour Twizy dans le paysage cannois pendant ce Festival. Le communiqué de presse de Renault précise qu’il sera la star de la « Plage Orange », avec notamment une version qui va servir de support aux dédicaces des grands noms du monde du cinéma, et qui, de fait, deviendra « collector » !

Le Twizy au festival de Cannes

Si Twizy n’a qu’un second rôle, il risque cependant malgré tout de voler la vedette à ses deux grandes sœurs qui sont, sans mauvais jeu de mot, moins « branchées » !