| Sur
11 janvier 2019 15:34

Voitures électriques et hybrides rechargeables : les immatriculations 2018 en détails

Par Michaël TORREGROSSA

Des voitures électriques aux hybrides rechargeables jusqu’aux utilitaires, retour sur les immatriculations de véhicules électriques en France en 2018.

Alors que nous évoquions en début d’année les premiers chiffres du marché des véhicules électriques et hybrides rechargeables en France, l’AVERE France vient de communiquer en détails les immatriculations réalisées sur l’année écoulée. L’occasion d’établir le classement des modèles les plus populaires sur l’année écoulée.

La voiture électrique « sauvée » au dernier trimestre

Pour le tout électrique, l’année 2018 se termine par un record. Avec 4341 immatriculations, le segment a représenté 2.62 % des ventes de véhicules neufs en décembre. Une belle remontée qui s’explique par les quelque 2400 Renault Zoé immatriculées sur le mois mais aussi par l’arrivée de nouveaux entrants très attendus. Avec respectivement 216 et 175 immatriculations, le Hyundai Kona électrique et le Kia e-Niro occupent les 4ème et 5ème place du classement et contribuent à la hausse globale du marché. Et ce n’est sans doute qu’un début car les deux constructeurs coréens devraient accélérer le rythme de leurs livraisons en début d’année.

Au cumul, l’année 2018 n’aura pas été une grande année pour l’électrique. Avec une hausse limitée à seulement 16 % par rapport à 2017, le marché a été « sauvé » par les bons résultats enregistrés au dernier trimestre. Avec respectivement 17.038 et 4668 immatriculations réalisées sur l’année, la Renault Zoé et la Nissan Leaf s’accaparent à elles seules près de 70 % du marché. Classée troisième avec 1278 unités écoulées, la Smart Fortwo électrique est suivie de près par la BMW i3 qui, dans sa version sans prolongateur d’autonomie, totalise 1267 immatriculations sur l’année.

L’hybride rechargeable sur sa lancée

Pour l’hybride rechargeable, pas de record mais une continuité de ce qui a déjà été observé au cours des derniers mois. En décembre, le segment cumule 1338 immatriculations et c’est la version hybride rechargeable du Range Rover qui occupe la première place du classement. Avec 219 unités écoulées, le SUV britannique devance le Mitsubishi Outlander PHEV et le Volvo XC60 qui totalisent respectivement 201 et 167 immatriculations.

Sur l’année, 14562 voitures hybrides rechargeables ont été immatriculées. Un marché en progression de quelque 20 % par rapport à 2017. Meilleure vente de l’année écoulée, le Volvo XC60 cumule 1394 immatriculations, suivi de très près par ses deux challengers : la Mini CountryMan hybride rechargeable (1332) et le Mitsubishi Outlander PHEV (1312).

L’utilitaire électrique en hausse de 30 %

Le mois de décembre est également synonyme de record pour le marché des utilitaires électriques. Avec 903 immatriculations, le segment réalise sa plus belle performance de l’année et s’accapare 2.28 % des ventes de VUL.

Avec 8076 immatriculations réalisées sur l’ensemble de l’année, dont 51 % de Renault Kangoo ZE, le marché enregistre une progression de 33 % par rapport à 2017.

Michaël TORREGROSSA

Passionné de technologies et d’innovations, Michaël s'intéresse aux véhicules électriques et hybrides depuis de nombreuses années. Aujourd’hui, il élargit son spectre à l’ensemble des énergies alternatives (GNV, GPL, hydrogène, éthanol etc…) et à tous les enjeux liés à la mobilité.

Lire les commentaires

  • Les Français modestes en gilets Jaunes qui ne payent pas l'impôt sur le revenus seraient stupides de ne pas se précipiter à profiter de la prime à la conversion pour l'achat d'un Xolvo XC60 à 70k€ qui ne consomme que 11 litres/100 sur l'autoroute.
    L'ADAC n'a pas encore mesuré la pollution du XC60 mais son grand frère XC90 Euro6b était une usine de pollution sur roues avec 1800mg de CO/km et 6300 milliards de particules fines/km soit TRENTE MILLE fois plus qu'une Mercedes DIESEL cf. http://blogs.caradisiac.com/pollution-automobile/2017/6/ ... Faut juste espérer que pour commencer le XC60 Euro6d_temp soit doté d'un filtre à particules.

  • Pour ce qui est des PIH l'année est faussée, car les constructeurs (notamment Premiums) on subit WLTP et la plupart des PIH n'étaient pas dispo du tout surtout sur le deuxième semestre.

    2019 sera très certainement plus parlant !

  • Ces statistiques gagnerait beaucoup dans la mesure où on ajouterait des éléments de prix, en faisant plusieurs catégories. De même si on ajoutait des graphiques de pénétration par rapport aux même catégories de prix.

  • On était sur une progression de 25 % par an, mais si la plupart des grandes marques s'y mettent, ça devrait accélérer en 2019, non ?

  • La Zoé écrase la concurrence.... comme d’habitude.... Ce sera probablement encore le cas en 2019.

    • Oui la Zoé se comporte très bien en décembre et sur le dernier trimestre en France et ce n’était très loin d’être évident au début 2018. Il se passe sûrement donc plusieurs choses en cette fin d’année car elle arrive en fin de cycle. Activité commerciale de Renault plus efficace et plus volontaire? Évolution des mentalité en France? Faible offre et disponibilité de la concurrence en France? Enfin il faut reconnaître que oui la Zoé se porte très bien il y a donc bien une demande et une adéquation positives sur ce produits. Alors bravo Renault. Enfin!

      Alors avec une recharge Combo et une batterie encore plus capacitaire et un prix raisonnable, elle a bien sa place en Europe.

      Mais pourquoi Renault de fait pas la même choses sur une Twingo Megane où autres...

      • "Mais pourquoi Renault de fait pas la même choses sur une Twingo Megane où autres…"

        Renault s'attaque à l'hybridation. A mon avis on aura rien avant 2021 (année de référence pour les emissions de CO2)

        • Donc, on voit ce qu'il est advenu de la promesse de Ghosn d'une gamme de VE...
          Pour quelqu'un qui avait plusieurs années d'avance sur les autres avec Zoe et Leaf, c'est parfaitement regrettable !
          A l'heure ou VW avec une plateforme dédiée et de gros investissement réagit concrètement, et même PSA qui s'y met malgré les à priori de Tavares, c'est franchement dommage de ne pas avoir évolué comme l'ont fait Chinois et Coréens, d'avoir perdu son avance initiale, et même de régresser avec les futures CLio, Captur et Megane qui ne seront pas des VE.

    • Très drôle et facile en effet d’écraser une concurrence dans sa catégorie qui n’existe pas...

      • Dans la catégorie des véhicules électriques qui existe bien et qui est même l’objet de cet article

        • Citadine, berline, compacte, routière, SUV urbain, grand SUV, monospace compact, grand monospace, ... Peu importe le type de motorisation, c'est ce découpage là qui est pertinent.

      • Cela ne retire rien à ces résultats. C'est aux autres de se bouger. Cela va bientôt arriver de toute façon.

  • Tesla prépare les versions TM3 plus abordables, pour mi 2019 (RWD sans pack prenium, Mid Range etc.) et mi/fin 2019 pour la Standard Range, la moins chère.
    Mais déjà le phénomène est en route. Aux USA, les consommateurs cassent leur tirelire et dépassent largement leur budget voiture prévu au départ, quitte a faire un crédit plus long.
    Car ils achètent plus qu’une simple voiture... ils achètent une Tesla...

    Quand les versions plus abordables seront proposées, cela va élargir le potentiel d’acheteur.

    En Europe, la TM3 LR et performance vont concurrencer les milieux gamme de BMW Mercedes Audi etc.
    Tesla commence par vendre les modèles les plus profitables pour faire de la marge avant de décliner en escalier les TM3 moins rentables, mais plus accessibles. Ce n’est qu’une question de mois.

    • Oui
      Mais c'est surtout la Standard Range (SR) de base à 35 000 dollars (40 k€ ici bonus déduits ?) qui semble attendue. Et c'est encore 40 k€ quand même...

      • Soit le prix d'un Niro ou d'un Kona, pour des prestations bien supérieures...

        Et seulement 20 % de plus qu'une Zoe. C'est combien l'écart de tarif entre une citadine et une routière thermiques ?

    • Est ce que le modele Tesla peut sortir de son marché de niche ?
      Est ce que les stations de superchargeurs peuvent faire face à un parc 10 fois plus consequent ? pas su
      Est ce que la technologie embarquée peut être appréciée par le plus grand nombre , dont une part ne touche jamais une tablette ou PC ?

    • " Aux USA, les consommateurs cassent leur tirelire et dépassent largement leur budget voiture prévu au départ, quitte a faire un crédit plus long. "

      Oui enfin vu d'ici ça ne me semble pas très positif que des gens s'endettent plus que nécessaire pour une voiture -_-.

      • C'est culturel, aux USA on vit à crédit. C'est moins risqué qu'ailleurs, ils ont le droit à la faillite personnelle.
        En tout cas, le crédit est un bon moyen d'effacer la différence de budget d'achat entre une électrique et une thermique. C'est valable si on roule plus de 20 000 km par an. Sachant que le budget énergie et entretien est beaucoup plus bas sur une voiture électrique.

        • Donc il est inutile de prendre comme référence le succès d'un véhicule cher aux Etats Unis

          • Donc, avec ton brillant raisonnement, si la TM3 a du succés aux Etats Unis, c'set ...à cause du crédit ...dont bien sûr les autres ne bénéficient pas !
            Franchement tu ne trouves pas cela un peu court, comme raisonnement ?
            C'est bien sur, en aucun cas du à d'éventuelles qualités de la voiture, à son autonomie, ou au réseau de superchargeurs que propose la marque ...non non, évidemment !
            Au fait, dans ce pays, il y a un peu plus de concurrence qu''ailleurs, car outre la Leaf, il y a la Bolt, la Fiat e-500, les Coréennes...mais pas la ZOE, on se demande bien pourquoi !!!
            Et les chiffres de ventes sont parlant, je dirais même sans appel, même si cela doit quelque peu te donner des boutons, vu ton exécration de cette marque et de ses modèles !
            Allez, ouvre un compte pour financer la défense de Carlos, celui que tu admires tant, qui fait probablement pour quelques temps un stage d'amaigrissement dans un établissement "spécialisé" au Japon !

          • Non, juste que comparé entre différents pays aux modes de fonctionnement différents n'est pas pertinent.

            Mais bon, si ça te permet de diminuer ta frustration et tes complexes en pensant que tout le monde est inférieure à toi fait toi plaisir :p

  • La récréation est terminée, 2019 va être une excellente année pour l’électrique notamment grâce à l’arrivée de la Tesla model 3.
    Carlos ne pourra plus se targuer d’être le numéro 1.

    • Vivement la sortie de la Zoé 2 et la 208, ds3, etc. Des voitures couvrant le coeur du marché et faisant travailler bien plus l'économie Française. Et a défaut toutes les concurrentes européennes (corsa, vw id...) qui elle aussi sont bien plus profitable et adaptées à notre marché.

    • Du fond de sa cellule ça risque d'être difficile :-)
      Je tablerai plutôt sur l'arrivé des VE du groupe VW qui certe arrivent tardivement mais en force à des prix raisonnable.
      Sinon j'ai un peu de mal à croire qu'il se vendra 17000 Model 3 à 60'000€ en 2019. Sauf si Macron supprime toutes les taxes :-)

      • Coté VE , je vois mal ceux qui ont une Zoe, I3, Leaf remettre 20Keuros dans leur budget voiture , faut voir du coté de ceux qui ont une grosse berline allemande si ils vont passer à l'électrique ???

        • La Tesla model S se vend mieux aux USA que la Mercedes classe E. C'est un élément de réponse. C'est une clientèle qui a très souvent les moyens et la place pour monter une borne de recharge chez soi. Et ce genre de voiture se voit beaucoup dans les grandes métropoles.

          • Ventes France 2018 :
            Clio 123 000 unités
            Zoe 17 000
            Mercedes Classe E : 5 000
            Tesla S : 700.
            Les commandes de Tesla M3 réservées depuis 2 ans mais ouvertes en ligne depuis seulement 1 mois en France sont à 1 200 unités
            La probabilité que la M3 soit au-dessus de 17 000 unités en 2019 est très faible.

          • Votre calcul est étonnant car vous ne prenez pas en compte l’effet boule de neige ni de l’arrivée de la version mid range en milieu d’année qui sera beaucoup plus accessible (moins de 40 000 euros au lieu d’un prix de départ de 53 000 euros ...).

          • Comment Tesla pourrait-il vendre plus de 17000 M3 en France en 2019 !!? C'est totalement impossible , déja rien que parce que la production d'une telle quantité est impossible ( en relatif ,car cela signifierait alors dans les 500000 produites en 2019 mondialement ...Tesla en restera loin ). Ensuite les vendre à qui ? La France et ses GJ qui n'ont pas de sous? Ok 90% des voitures sont achetés à credit mais ca suffira pas.

          • Les Français dans leur ensemble ont des moyens, la surexposition médiatique d'une frange archi minoritaire qui se prétend défavorisée ne reflète pas la réalité.

        • La clientèle i3 n’est pas la même que zoe, je connais beaucoup de clients i3 dont moi qui vont changer pour Tesla model 3.

          • Tient c'est marrant, Duval aussi est en i3. Serai ce donc la même personne qui parle ? :p

  • ZOE vendue à plus de 90 % avec le moteur R.
    Ce qui nous donne près de 50 % du marché avec le moteur R acceptant au mieux une charge en 22 kW.
    Et ensuite il y a les activistes du ne rien changer qui viennent nous dire qu'il faut déployer des bornes rapides.
    Les mêmes qui nous ont emmené dans le mur en terme de pollution et de réchauffement climatique qui auront le plus d'effort à faire pour atteindre les seuils OMS en terme de pollution et la neutralité carbone.

    • Donc zoés R (charge à 22 kW max) minoritaires dans le marché (moins d'une sur 2) ce qui justifie selon vous le fait de ne pas mettre de chargeurs rapides...hum hum c'est cela oui...C'est le principe de la vérité inversée alors ...

      • A mais en fait Vérité, non Pollution, non Christophe, … et puis merdhe on sait plus trop à la fin, c’est Mulder… La vérité est ailleurs…

      • A mais en fait Vérité, non Pollution, non Christophe, ... et puis merde on sait plus trop à la fin, c'est Mulder... La vérité est ailleurs...

    • Mes voisin envisagent le VHR mais en aucun cas de franchir le pas du full elec. Étanches au discours du km moyen par trajet.
      de mon côté, du fait d'usage commercial, je repasse aussi du VE vers le VHR en commandant deux kia niro PHEV.
      Le tarif est concurrentiel d'un 64 pour plus de versatilité.

      Une Zoé 60 à tarif " zoé moins 5000 balles" pourrait pas mal endiguer le ralentissement de la croissance, mais on a peu d'espoir d'explosion du marché avant les VE "pas chers" à 80 kwh. Entre temps ça va continuer à monter doucement

      • Ca veut dire quoi ca Zoe moins 5000 ? Par ailleurs quel intérêt d'une Zoe à 60 Kwh ?? C'est pas une autoroutière la Zoe , bon ok la Zoe II sur base Leaf sera meilleure ( l'actuelle fait peur au dela de 120 ) . On aura surtout plus l'impression de rouler en Dacia avec cette Zoe II mais à l'image d'une connaissance qui vient d'acheter une Zoe "de base" et d'un ami qui vient lui d'acheter une Leaf 40 c'est surtout l'économie d'usage qui prime finalement avec un véhicule EV pour les acheteurs sensés .. Les histoires d'autonomie sont surtout pour rassurer les diésélistes qui croient que faire 1000km avec un plein c'est la panacée et donc ils leur faut au mini une EV qui fasse 500km quoi..Apres sur un vehicule confortable en usage autoroutier clair qu'une EV avec une bonne autonomie c'est valable absolument ( la e-Niro en fait partie contrairement au Kona trop bruyant et tape cul).

Ce site utilise les cookies.