Afin de sélectionner les bornes de recharge les plus performantes, le réseau ultrarapide Ionity vient d’ouvrir son propre banc d’essai. Situé près de Munich en Allemagne, il s’agit du premier centre au monde exclusivement dédié au test des technologies de recharge des véhicules électriques.

Avec 384 stations, Ionity est le plus grand réseau de recharge ultrarapide ouvert à tous en Europe. Le consortium est célèbre pour ses bornes idéalement situées sur les aires d’autoroute, faciles à utiliser et généralement fiables. Un équipement fourni par deux multinationales du secteur : l’helvético-suédois ABB et l’australien Tritium. Si Ionity a fait confiance à ces cadors du matériel électrique pour lancer son réseau, il veut désormais tester et approuver les bornes par ses propres moyens.

Un atelier de 5 000 m² dédié aux tests

La firme a ainsi lancé un banc d’essai de plus de 5 000 m² à Unterschleißheim, dans la banlieue de nord de Munich. Unique au monde selon Ionity, le site permet de réaliser des « tests complets » sur « presque toutes les stations de recharge haute-puissance disponibles sur le marché européen ». Les essais consistent notamment à vérifier l’interopérabilité entre les bornes et les différents modèles de véhicules électriques, ainsi que les logiciels, à travers des « tests de régression ».

« Chaque entreprise interprète les normes d’interface un peu différemment dans le processus. Dans notre centre de test, nous avons la possibilité de vérifier précisément toutes les étapes du processus de charge – de l’authentification à la fin de la charge, en passant par le transfert de puissance – et d’obtenir un retour sur d’éventuels incompatibilités ou problèmes. » détaille Laurence Langenbrink, la responsable du centre d’essais Ionity

Un laboratoire mobile pour simuler des recharges de 350 kW

Le site dispose également d’un laboratoire mobile, un « camion à charge électrique réglable », pouvant recharger jusqu’à une puissance de 350 kW et simuler la charge d’une voiture. L’outil permet de tester le matériel directement chez les clients du consortium.

Grâce à son banc d’essai, Ionity devrait nettement améliorer la fiabilité de ses bornes. Les équipements ne seront en effet déployés qu’une fois leurs tests réussis, explique l’entreprise. Financé par les groupes automobiles BMW, Ford, Hyundai-Kia, Daimler, Volkswagen, Audi et Porsche, le réseau veut confirmer sa position d’acteur incontournable de la recharge ultrarapide. Nous espérons avoir l’opportunité de visiter son laboratoire et de vous faire découvrir plus en détail les protocoles de tests.