segole-royal

La Ministre de l’Environnement a indiqué qu’elle souhaitait proposer le site de Fessenheim pour l’installation d’une usine Tesla lors d’une rencontre avec des dirigeants de la marque dans 10 jours…

« Le principal problème, c’est la mutation du site » a déclaré la Ministre après avoir expliqué qu’elle avait proposé à Tesla de s’installer à Fessenheim. « Ça serait formidable, parce qu’on annoncerait la fermeture de Fessenheim » et puis qu’il « y a autre chose qui se construit, on tourne une page et puis on regarde le futur ».

Publicité


Peut-être qu’un tel scénario arrangerait madame Royal en matière de communication, il n’empêche que tout cela ne fait pas très sérieux.

Tesla a besoin de pouvoir démarrer les travaux de son usine dans un avenir proche. Elon Musk ne va donc certainement pas attendre le démantèlement de la centrale ni la reconversion du personnel de la centrale nucléaire en ouvriers automobiles !

Quant à associer la voiture électrique à l’énergie nucléaire, voilà une idée qui doit faire plaisir à Elon Musk sachant qu’il milite pour les énergies renouvelables…

Ces déclarations de madame Royal manquent de sérieux et j’espère sincèrement que ça n’est pas avec ce discours qu’elle souhaite séduire l’industriel tant convoité.

Il existe aujourd’hui une cellule qui travaille pour proposer l’aide de l’Alsace à Tesla pour son projet d’implantation d’usine. Ces gens ont besoin d’un cahier des charges précis pour proposer le site en adéquation avec les besoins de cette entreprise et c’est sur ce point que la Ministre doit œuvrer.

Si on veut avoir une chance d’avoir cette usine en France, il faudra clairement faire preuve d’un peu plus de sérieux dans les déclarations… ou que madame Royal explique clairement la façon dont elle voit un tel projet.

La Ministre a fait beaucoup pour le développement de la voiture électrique en France mais cette histoire d’implantation d’usine Tesla à Fessenheim n’a absolument aucun sens… j’espère qu’elle en prendra très vite conscience.

Publicité