Toyota bZ4X : les roues ne se détachent plus, la production est relancée


Toyota vient de reprendre la production de son SUV électrique, après avoir réglé le problème de roue qui pouvait se détacher !

Publicité

Faux départ pour le bZ4X. Peu de temps après les premières livraisons, Toyota avait stoppé la production et organisé un rappel. La raison ? Une mauvaise fixation des roues. Celles-ci pouvaient donc carrément se détacher en roulant ! Au point que le constructeur avait envoyé un courrier à des clients pour leur interdire d’utiliser leur véhicule avant de trouver une solution.

Fait surprenant à l’époque : la marque semblait reconnaître que cela allait prendre du temps, car parmi les solutions proposées, il y avait le rachat du véhicule. Et en effet, cela a été assez long, car la production reprend tout juste cette semaine, soit donc plus de trois mois après l’annonce du rappel.

À lire aussi Essai – Toyota bZ4X : que vaut le premier SUV 100 % électrique de la marque ?

La marque va donc pouvoir recommencer les livraisons du bZ4X, voire les commencer sur certains marchés, dont la France. Il n’y avait pas de client concerné chez nous, car Toyota n’avait livré aucun véhicule dans l’Hexagone. D’ailleurs, s’il y a eu une période de réservations en début d’année, il n’y a pas encore eu de commercialisation officielle du bZ4X sur le marché français.

Toyota indique au passage avoir réglé un autre problème, qui n’avait pas été connu jusque là, à propos des airbags latéraux. Si aucun nouveau véhicule n’est épargné par les défauts de jeunesse, force est de constater qu’ils touchent le point sensible de la sécurité pour le bZ4X, ce qui n’est pas une bonne publicité.


En savoir plus sur le véhicule Toyota bZ4X

Publicité


Sur le même sujet

Commentaires

Copyright © 2022 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre