Elon Musk vient de révéler les détails du projet  The Boring Company, un réseau de tunnels sensé répondre aux problématiques de circulation et d’embouteillages dans les grandes villes.

Tout commence par une histoire assez banale. En décembre dernier, Elon Musk s’agaçait des embouteillages et autres problèmes de circulation à Los Angeles. Comme le patron de Tesla n’est jamais en manque d’idées, il proposa de creuser un réseau de tunnels pour désencombrer les voies classiques de circulation. Si nous n’avions pas relayé l’information à l’époque, le patron de Tesla vient de donner de nouvelles indications quant au fonctionnement de son système.

Baptisé The Boring Company, en référence au côté plutôt ennuyeux des embouteillages, le projet imagine un tunnel dans lequel les voitures et leurs propriétaires seraient transportés sur des remorques autonomes guidé par une sorte de monorail à 200 km/h. C’est un peu auto-train by Tesla mais avec des systèmes de transport individuels et un réseau beaucoup plus dense dotés de plusieurs niveaux pour augmenter le nombre de voies de circulation et créer un véritable autoroute souterrain. Depuis la surface, l’accès s’effectue via un système d’ascenseur. Et au-delà des voitures, la vidéo de présentation du concept laisse entrevoir que ces tunnels pourraient même être utilisé par les transports publics.

Pour l’heure, Elon Musk ne donne pas d’échéance quant à la concrétisation de ce projet dont il précise vouloir consacrer « 2 à 3 % de son temps ». Un premier prototype de foreuse, baptisée « Nannie » a d’ores et déjà été conçue par les équipes de Tesla qui travaillent à la construction d’une première « piste d’essai » à Hawthorne, le siège californien de SpaceX.

Notez cet article