Sur Instagram, Elon Musk a annoncé avoir lancé la toute première livraison du Tesla Semi. Chargés de batteries, les deux camions électriques ont parcouru 400 kilomètres entre la Gigafactory dans le Nevada et l’usine de Fremont en Californie.

Avec 480 et 800 kilomètres d’autonomie annoncés, les deux versions du Tesla Semi ont probablement réalisé le trajet inaugural d’une seule traite. Les poids-lourds se sont élancés de la Gigafactory, l’usine de production de batteries Tesla située à 1200 mètres d’altitude dans le Nevada, en direction du site de Fremont en Californie, où sont produits les véhicules de la marque. Un itinéraire d’un peu plus de 400 kilomètres que les camions ont certainement parcouru sans anxiété, profitant d’un dénivelé très favorable pour la régénération d’énergie.



Tesla est son propre plus grand client

Tesla signe en quelque sorte son premier trajet commercial, la firme sera en effet son propre client avant la mise sur le marché prévue en 2019. Le constructeur utilisera massivement son Semi entre les deux usines du Nevada et de Californie. Il devra ensuite honorer les nombreuses pré-commandes et notamment la plus importante : celle de 100 exemplaires passée par PepsiCo.

La firme de Palo-Alto a également promis d’installer un réseau de méga-chargeurs capables de redonner environ 640 km d’autonomie à ses camions électriques en 30 minutes. Des installations particulièrement complexes puisqu’elles devront délivrer des puissances électriques phénoménales, la batterie de la version à grande autonomie du Semi pourrait en effet avoisiner les 1.000 kWh.