envoye-special-voiture-electrique

Si comme moi vous avez été (une fois de plus déçu) par le manque d’objectivité du reportage sur la voiture électrique diffusé la semaine dernière par Envoyé Spécial, sachez que vous n’êtes pas seuls…

J’ai eu l’occasion de m’exprimer à plusieurs reprises sur les reportages TV sur la voiture électrique qui font dans le sensationnel (trajet non adapté à l’autonomie d’un VE, feux de véhicules, polémique sur la consommation électrique, etc).

Publicité


Cette fois-ci, c’est Tesla qui le fait sur son blog de manière officielle. La marque a participé au reportage d’Envoyé Spécial diffusé sur France 2 la semaine dernière et n’a pas du tout apprécié les inexactitudes et les sous-entendus du reportage.

Comme vous pourrez le constater, elle a remis les choses dans leur contexte avec précision mais aussi avec une touche d’humour :

Envoyé Spécial – enquête incomplète et omissions volontaires

L’année dernière, nous avons participé à un reportage produit pour le magazine Envoyé Spécial. Si l’émission tend à privilégier parfois le côté sensationnel d’un sujet, nous ne pensions pas que la rédaction cacherait des faits aux téléspectateurs, présentant par là-même une enquête incomplète. Nous sommes déçus mais nous souhaitons utiliser ce reportage comme une opportunité pour expliquer à nouveau ce qui fait de la Model S l’une des voitures les plus sûres au monde.

Le vendredi 21 novembre 2014, nous avons accueilli un petit groupe de journalistes internationaux dans notre usine de Fremont en Californie d’où sortent toutes les Model S. Nous sommes fiers de montrer aux reporters du monde entier les technologies uniques que nous utilisons pour construire cette voiture si particulière.

Ce jour-là, la perceuse de l’un de nos employés s’est mise à émettre une fumée épaisse sans raisons apparentes alors qu’elle était branchée à une prise murale. A titre préventif, les ouvriers présents ont évacué leur poste et nous avons demandé au groupe de journalistes d’en faire de même.

Après 10 minutes, nous avons expliqué aux journalistes ce qu’il s’était passé et nous les avons invités à reprendre la visite. Les journalistes blaguaient même sur le fait qu’il eut été plus excitant que cet incident soit directement lié à Tesla. L’un d’eux travaillait pour Envoyé Spécial sur un reportage portant sur les véhicules électriques. Ce sujet a été diffusé le 5 février dernier et il incluait les images de l’incident tournées dans notre usine au mois de novembre. Malheureusement, la rédaction a utilisé ces images pour sous-entendre que nos batteries et donc nos voitures étaient sujettes à s’enflammer facilement. A aucun moment la cause réelle n’a été évoquée, ni leur déception relative au fait qu’il ne s’agissait en fait que d’un simple incident.

Nous respectons le journalisme d’investigation, mais nous ne pouvons pas laisser une enquête incomplète remettre en question notre engagement pour la sécurité de nos véhicules. Si des questions avaient été posées à nos porte-paroles au cours des interviews que nous avons organisées avec les journalistes d’Envoyé Spécial, voici ce que nous aurions répondu :

La Model S est l’un des seuls véhicules à avoir obtenu 5 étoiles au crash test Euro NCAP et 5 étoiles au test conduit aux Etats-Unis par la « National Highway Traffic Safety Administration ». La NHTSA a d’ailleurs décerné la note maximale à la Model S dans toutes les sous-catégories, y compris pour les chocs frontaux et latéraux et le retournement.

Publicité


Cette double reconnaissance valide notre approche holistique de la sécurité. Nous avons conçu les systèmes de sécurité passifs et actifs de concert, ce qui donne une voiture structurellement sûre et pensée pour anticiper et réagir de façon intelligente à des situations potentiellement dangereuses.

Structurellement, la Model S présente des atouts jamais vus dans une voiture conventionnelle. Elle est dotée d’un centre de gravité très bas grâce à ses batteries, la partie la plus lourde du véhicule, située sous l’habitacle ce qui rend son retournement très improbable. L’absence de moteur à l’avant permet à la Model S d’offrir une zone déformable qui absorbera plus d’énergie lors d’un choc frontal, le type de choc provoquant le plus d’accidents mortels. Le châssis de la voiture est renforcé par des extrusions en aluminium placées à des endroits stratégiques autour du véhicule et son toit peut résister à une pression d’au moins 4G. 

Enfin, suite à 3 incendies survenus sur des Model S en 2013 et pour lesquels la NHTSA et l’Office fédéral Allemand (KBA) n’ont constaté aucun défaut de la Model S et n’ont demandé aucune mesure corrective, nous avons décidé d’équiper tous nos véhicules, y compris ceux déjà en circulation, d’un soubassement à triple épaisseur en titane et aluminium. Ceci s’inscrit dans notre volonté de ne faire aucun compromis avec la sécurité de nos véhicules.

Aux Etats-Unis, où la plupart des Model S circulent tous les jours, 150 000  feux de voiture par an ont été recensés par la Nation Fire Protection Association. Par ailleurs, les conducteurs américains parcourent 4,2 milliards de kilomètre par an selon le Department of Transportation. Cela correspond à 1 feu de voiture tous les 32 millions de kilomètres parcourus, à comparer au ratio pour une Tesla, soit un feu tous les 160 millions de kilomètres. Cela signifie que vous avez 5 fois moins de chances d’être victime d’un feu de voiture dans une Tesla que dans un véhicule à combustion.

Conduire un véhicule électrique est sûr. C’est aussi fun, moins onéreux que de conduire une voiture essence du même segment et non-polluant. Le seul problème est que le processus de production nécessitera toujours l’utilisation d’une perceuse.

L’équipe de communication de Tesla Motors

C’est une bonne chose que Tesla réagisse officiellement à ce reportage, ces raccourcis journalistiques commencent à devenir vraiment pénibles, avec tout le respect que je peux avoir pour cette profession.

Sources :
Le blog de Tesla
Le reportage d’Envoyé Spécial

Publicité