Rivian annonce de nouveaux projets


Publicité

Rivian R1T R1S Aspen Colorado

Spécialiste de la voiture électrique, la start-up Rivian vient de déposer des brevets pour six nouveaux véhicules.

Jeune pousse spécialiste de l’électrique, Rivian ne va pas se contenter du segment tout-terrain actuel. Alors qu’elle lancera dans les prochaines semaines la production de ses deux premiers modèles, le SUV R1S et le pick up R1T, la firme américaine a déposé six noms de modèles à la nomenclature similaire : R3S, R3T, R4S, R4T R5S, et R5T.

Cela laisse penser que le constructeur sortira d’autres modèles électriques. Les modèles à venir pourraient être plus petits, car Rivian veut aussi s’implanter en Europe dès 2022, et en Chine. Sur ces deux marchés, les gabarits de voitures sont plus limités que ceux que l’on peut trouver aux États-Unis.

Ces six noms viennent s’ajouter à une longue liste de noms de véhicules déjà déposée par Rivian. Le constructeur souhaiterait que six d’entre eux sortent avant 2025. En ce sens, l’entreprise a récemment bouclé une nouvelle levée de fonds.

Le lieu d’implantation en Europe déjà trouvé ?

Outre une seconde usine prévue sur le sol américain, Rivian doit aussi trouver un lieu d’implantation en Europe. Et il semblerait que le constructeur ait choisi le Royaume-Uni, et plus particulièrement Bristol en Angleterre. Le constructeur aurait identifié un terrain pour établir un campus de 250 hectares qui deviendrait son QG sur le Vieux Continent. Cette structure s’appellerait « Gravity » et s’inscrirait dans un plan d’avenir axé autour de l’écologie pour la marque.

Le constructeur travaille encore de concert avec le gouvernement britannique pour conclure un accord. Mais si celui-ci n’intervient pas, d’autres localisations sont déjà dans le viseur de Rivian. L’Allemagne et les Pays-Bas pourraient en effet intéresser le constructeur qui avait aussi songé à la Hongrie.

En revanche, cette usine serait différente de celle qui doit voir le jour aux États-Unis. Là où l’infrastructure américaine se chargerait de fabriquer voitures électriques et batteries, le futur site européen du constructeur ne construirait que des véhicules.

Publicité

Sur le même sujet

Publicité

Commentaires

Copyright © 2021 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre