Trois ans après son lancement, la Hyundai Ioniq évolue dans ses versions hybride et hybride rechargeable. Commercialisation attendue au second semestre 2019.

Quelque peu éclipsée par l’arrivée du nouveau Hyundai Kona électrique, la Ioniq n’en demeure pas moins l’un des modèles phares de la marque coréenne. Vendue à plus de 60.000 exemplaires à travers le monde et commercialisée en Europe depuis fin 2016, la berline subit ses premières grosses évolutions. Un restylage qui intervient à mi-carrière et qui ne concerne pour l’instant que les déclinaisons hybride et hybride rechargeable du modèle.



A l’extérieur, les modifications restent discrètes. On retrouve ainsi des optiques redessinées, de nouveaux feux diurnes ainsi qu’une calandre et une poupe légèrement modifiées.

A l’intérieur, la berline coréenne inaugure une nouvelle planche de bord. Celle-ci intègre de nouveaux boutons tactiles mais surtout un écran tactile « flottant » de 10,25 pouces diagonal. Disponible en option, il viendra compléter l’écran 8 pouces de la version de base et intègre un nouveau dispositif de reconnaissance vocale.

Les dispositifs Android Auto et Apple CarPlay ainsi que le système Hyundai Live Services pour l’affichage du trafic en temps réel durant la navigation intègrent par ailleurs le premier niveau de finition.

Mécanique inchangée

S’il n’annonce pas de changements sur les configurations moteurs et batteries de ses deux modèles hybrides, Hyundai indique l’apparition du mode Eco+ et l’arrivée d’un nouveau dispositif de récupération d’énergie. Réglable via les palettes au volant, celui-ci autorise une conduite à « une pédale » à son plus fort niveau de régénération.

Commercialisation au second semestre 2019

En Europe, les nouvelles Hyundai Ioniq hybride et hybride rechargeable entameront leur commercialisation au second semestre 2019.

Pour l’heure, Hyundai ne donne pas encore d’information quant aux évolutions à venir pour la version 100 % électrique dont la capacité batterie devrait en théorie augmenter… A suivre !