Renault Megane électrique en LLD à 260 €/mois : une bonne affaire ?


Jusqu’à fin juin, la nouvelle Renault Megane électrique est affichée à 260 €/mois en location longue durée. Faut-il craquer pour l’offre de la marque au losange ? On fait le point !

Publicité

Longtemps concentrée sur les professionnels, la location longue durée devient une véritable tendance sur le segment des particuliers. Sur l’électrique, elle domine même largement les ventes chez une grosse partie des constructeurs. De quoi expliquer pourquoi les marques axent leur communication sur ses offres dont le tarif attractif permet de gommer un prix d’achat au comptant souvent bien plus élevé qu’un modèle thermique équivalent.

La Renault Megane e-Tech n’échappe pas à la règle ! Industrialisée à Douai, la nouvelle compacte électrique française est affichée à 260 €/mois pour les particuliers jusqu’à la fin du mois de juin. Une bonne affaire ? Comme toujours, il faut veiller à bien regarder les petits caractères.

À lire aussi Visite de l’usine de Douai : comment est fabriquée la Renault Mégane E-Tech électrique ?

EV40 Boost Charge

Avec un tarif si attractif, il ne faut pas s’attendre à disposer du modèle le plus haut de gamme. Pour autant, l’offre de Renault reste correcte puisqu’elle concerne la version EV40 Boost Charge. Équipée de la petite batterie de 40 kWh, celle-ci autorise une autonomie théorique de 300 kilomètres et hérite d’une configuration en charge assez complète qui combine un chargeur embarqué de 22 kW à un dispositif de charge rapide en Combo de 85 kW.

Pour de l’urbain et du périurbain, le modèle est plutôt pas mal ! Pour les plus longs trajets, ce sera plus délicat, car il faudra se contenter d’une autonomie de l’ordre de 200 kilomètres sur autoroute. Si la charge rapide rend possibles des trajets de 400-600 km, ce sera sans doute plus pénible (mais pas impossible) au-delà compte tenu des multiples arrêts recharge nécessaires.

En finition, on est sur la basique « Equilibre » qui reste toutefois assez bien équipée. La dotation comprend les jantes alliage 18 pouces, l’instrumentation 12 pouces, l’écran central 9 pouces avec système d’exploitation google, les radars de stationnement arrière, la caméra de recul, la climatisation manuelle, le régulateur de vitesse et un système audio à 4 haut-parleurs.

À lire aussi Essai Renault Megane e-Tech : les consommations, autonomies et performances mesurées de notre Supertest

Premier apport de 4 000 €

Contrairement à d’autres constructeurs, Renault n’impose pas de conditions de reprise.

Il faudra toutefois mettre la main à la poche avec un premier loyer majoré de 10 000 €. Un montant rapporté à 4 000 € une fois déduit les 6 000 € du bonus écologique. Suivront 36 loyers à 259,95 €.

Gare au kilométrage !

Comme toujours sur ce type d’offre, le kilométrage proposé est vraiment très limité. Sur la Megane électrique, il s’élève à 30 000 km sur la durée du contrat, soit seulement 10 000 km par an. Si les néophytes l’estimeront largement suffisant, détrompez-vous, car la conduite électrique a tendance à être addictive… si vous souhaitez tenter le diable, pensez tout de même à vous renseigner sur le coût du kilométrage supplémentaire.

Moyennant un coût additionnel, vous pourrez également négocier l’augmentation du kilométrage avant la signature du contrat. Dans le cas de notre Megane EV40 Boost Charge et selon le simulateur en ligne de Renault, passer de 30 000 à 40 000 km sur la durée du contrat ne coûte que 13 € de plus chaque mois.

À lire aussi 6 voitures électriques à moins de 150 € par mois
Version Megane E-Tech EV40 Boost Charge
Finition Equilibre
Premier loyer (bonus 6 000 € déduit) 4 000 €
Loyer hors assurances 259,95 €
Durée du contrat 37 mois
Kilométrage 30 000 km
Coût total (hors éventuels frais de remise en état) 13 358 €
Coût du véhicule neuf (bonus 6 000 € déduit) 31 200 €

 


En savoir plus sur le véhicule Renault Megane électrique

Publicité


Sur le même sujet

Commentaires

Copyright © 2022 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre