Quand les ambulances passent à l’électrique


Mercedes EQV ambulance

Offrant désormais des autonomies de plusieurs centaines de kilomètres, les véhicules électriques peuvent endosser des rôles qui ne sont plus réservés qu’aux modèles thermiques. Alors que les taxis et VTC sont de plus en plus nombreux à franchir le pas, les ambulances entament également leur conversion.

Publicité

Installé à Chelles (77), le carrossier Les Dauphins est spécialisé dans la transformation de véhicules légers en engins sanitaires. Il a vendu l’année dernière 1 510 ambulances. Son catalogue de modèles neufs est multimarque : BMW, Citroën, Dacia, Fiat, Ford, Nissan, Opel, Peugeot, Renault, Toyota, Volkswagen… et Mercedes.

Le constructeur allemand compte la société francilienne parmi ses Van Partners, au même titre que Gruau, Labé, JPM, ECP, Telma, et Lamberet, pour ne citer qu’eux.

Ce label, accordé de façon renouvelable pour 3 ans, signifie que le carrossier seine-et-marnais a bénéficié d’une collaboration étroite de Mercedes pour réaliser son ambulance électrique sur la base de l’EQV, déclinaison branchée du monospace Classe V.

Plus de 350 km d’autonomie

Lancé il y a 2 ans, le Mercedes EQV est doté d’une autonomie de 353 km, selon le cycle mixte WLTP. Une performance permise par un pack lithium-ion d’une capacité énergétique utile de 90 kWh. Rechargeable en courant continu jusqu’à une puissance de 110 kW via connecteur CCS, il alimente un moteur 150 kW qui développe un couple maximal de 362 Nm.

La vitesse de pointe de 160 km/h peut se montrer très utile pour les situations d’urgence que peuvent rencontrer les ambulanciers. La diffusion de l’engin transformé par Les Dauphins sera facilitée par le constructeur qui a déjà fait inscrire à la centrale d’achats publics UGAP ses modèles EQV et eVito.

Équipements spéciaux

Si la dotation d’origine en équipements peut être un plus pour le travail du personnel de santé, ce sont surtout les aménagements spécifiques qui permettent à l’EQV d’être considéré légalement comme une ambulance.

Ainsi les maintiens pour brancards, le support recevant les poches de perfusion, les emplacements pour recevoir 1 ou 2 bouteilles d’oxygène ainsi qu’un matelas coquille, le bloc d’aspiration, et les étagères avec portes à glissière.

Le caisson de transport emploie des matériaux qui supportent l’usage fréquent des produits de nettoyage et de désinfection.

Le véhicule sanitaire électrique sur base de Mercedes EQV a été confié aux Ambulances de garde, basées dans les Yvelines, pour une utilisation urbaine. L’engin a déjà été présenté à des opérateurs publics et privés.

« Le côté “précurseur” attire énormément le monde du transport sanitaire et nous nous devions d’être à leur écoute. Nous croyons en l’avenir de cette première génération d’ambulance électrique, qui en anticipe sans doute d’autres », a commenté Alexis Baptista, directeur général de la société Les Dauphins.

Des Ford Mustang Mach-E pour les ambulanciers londoniens

Outre-Manche, la London Ambulance Service a fait le choix du Ford Mustang Mach-E pour effectuer ses interventions rapides. Les 42 exemplaires commandés au constructeur entrent dans le cadre de la décarbonation progressive d’une flotte de 1 000 véhicules. Trois motos électriques seront également rapidement mises en service.

Selon le quotidien britannique Evening Standard, la conversion à l’électrique que poursuit London Ambulance Service est motivée par la mise en place de nouvelles zones à faibles émissions à Londres dès 2023. Cette politique publique vise à rendre la Capitale neutre en carbone à échéance 2030.

L’entreprise avoue que la source la plus importante de ses émissions carbonées provient des moteurs diesel de ses véhicules conventionnels de secours.

La plus grande flotte d’intervention électrique du pays ?

Daniel Elkeles, directeur général de la London Ambulance Service, a assuré : « Bientôt, nous aurons la plus grande flotte d’intervention électrique du pays ».

Au-delà du fait que l’usage de ces nouveaux véhicules électriques soit meilleur pour l’environnement, il a estimé qu’ils permettront de réserver une meilleure prise en charge des personnes transportées. Les futurs modèles semblent devoir répondre pour lui à ces 3 exigences : « moderne, durable et résilient ».

Les Mustang Mach-E, achetées individuellement 42 500 livres sterling (un peu plus de 50 000 euros), sont actuellement en cours d’aménagement pour pouvoir assurer des interventions rapides.

Les électriques de service Ford en Grande-Bretagne

En septembre dernier, Ford a présenté à divers services londoniens, dont la police, sa Mustang March-E. La commande passée par la société d’ambulances fait très certainement suite à cette opération.

Avec une autonomie WLTP en cycle mixte de 440 km offerte par une batterie 68 kWh, une puissance de 198 kW et la possibilité d’abattre le 0 à 100 km/h en 3,7 secondes, cette voiture électrique est taillée pour intervenir dans les situations d’urgence.

Le constructeur avait également informé lors de son tour de séduction que son E-Transit pourrait être adapté en ambulance. Si London Ambulance Service a apprécié la présence d’un système électrique pour monter les brancards à bord, l’entreprise aurait soulevé un problème pour un usage réel de ce type de véhicule : un manque d’énergie nécessaire pour le fonctionnement du matériel médical embarqué.

Publicité


Sur le même sujet

Commentaires

Copyright © 2022 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre