Responsable marketing du programme électrique de Renault, Emmanuel Bouvier revient avec Automobile-Propre sur le lancement de la nouvelle ZOE.

Présentée en juin dernier et disponible à la commande depuis quelques semaines, la nouvelle Renault ZOE démarre fort !

« Nous avons engendré 6100 commandes sur le mois d’octobre. Sur novembre, le rythme s’amplifie dans la continuité du mois d’octobre » nous explique Emmanuel Bouvier, responsable marketing du programme électrique de la marque au losange. Un bilan d’autant plus positif que cette nouvelle ZOE n’est pas encore disponible sur l’ensemble des marchés européens. Les plus de 6000 commandes enregistrées en octobre ne concernaient ainsi que trois pays : la France, la Norvège et l’Allemagne.  

Publicité


« On voit assez classiquement un mix sur les versions hautes assez important sur le démarrage. Les premiers clients sont généralement ceux qui veulent bénéficier de tous les nouveautés » détaille notre interlocueur. Sur Nouvelle ZOE, la marque réalise ainsi plus de la moitié des commandes sur les versions Intens et Editions One, les deux plus hauts niveaux de finitions de la gamme.

Sans faire l’unanimité, la nouvelle motorisation de 135 chevaux séduit un tiers des acheteurs. « C’est assez conforme à nos prévisions ».

Emmanuel Bouvier, responsable marketing programme électrique de Renault

La location batterie toujours plébiscitée

Si Renault propose une solution d’achat de la batterie depuis 2018 dans l’Hexagone, la solution locative reste privilégiée par les clients du nouveau modèle.

« Pour l’instant, nouvelle ZOE s’inscrit dans la continuité. Les marchés ou nous sommes très forts dans la location batterie restent les mêmes. La France continue à performer sur les formules locatives. L’Allemagne est entre les deux avec un taux de location qui reste significatif. On laisse le choix aux clients mais sur ces deux gros marchés, le système locatif continu à être plébiscité » explique notre interlocuteur.

Des capacités de production en hausse

« Nous avons dimensionné nos capacités pour faire face à une véritable hausse du marché » résume Emmanuel Bouvier. Sans vouloir communiquer de chiffres sur le prévisionnel 2020 de cette Nouvelle ZOE, le constructeur pourrait facilement doubler ses volumes, passant de quelque 50.000 unités écoulées cette année à 80.000 à 100.000 en 2020.

Une montée en puissance que Renault anticipe depuis plusieurs mois. La délocalisation de la production de la Clio 5, désormais basée en Slovénie, a permis d’offrir davantage d’espace à la ZOE au sein de l’usine de Flins, dans les Yvelines. D’ici à 2022, soit au terme de son programme stratégique « Drive The Future », le constructeur prévoit d’y produire environ 120.000 exemplaires de sa citadine électrique chaque année.

Premières livraisons clients en décembre

D’ores et déjà disponible à l’essai dans les concessions de la marque, la nouvelle ZOE entamera ses premières livraisons clients en France dans les tous prochains jours.

« Sur octobre, on a commencé à fabriquer les véhicules pour livrer à compter de début décembre » explique notre interlocuteur.

Inspirée de la Clio V, la nouvelle ZOE a énormément évolué en termes de qualité perçue

Jusqu’à 400 km d’autonomie

Evoluant en qualité perçue mais aussi en équipements et en connectivité, la nouvelle ZOE associe une batterie de 52 kWh à deux choix de motorisation : 110 ou 135 chevaux.

Publicité


En cycle normalisé WLTP, le modèle passe à 390 km d’autonomie, soit 90 de plus que la version précédente équipée d’une batterie de 41 kWh.

Publicité