Dévoilée en avant-première mondiale en Allemagne au début du mois de septembre, la nouvelle Opel Astra se montre enfin en France. L’occasion de la découvrir dans son inédite déclinaison hybride rechargeable.

Nouvelle Opel Astra, nouvelle identité visuelle

Il s’agit bien évidemment de notre premier constat face à cette nouvelle Opel Astra. La compacte s’inscrit dans l’identité « Bold and Pure » du constructeur en adoptant l’avant « Vizor » que l’on retrouve sur les Mokka et Grandland, désormais caractéristique des nouveaux modèles Opel. La ligne centrale du capot se prolonge dans la longueur du véhicule et est ponctuée d’un troisième feu stop vertical au format ticket de métro. Une petite touche moderne que l’on trouve particulièrement bien intégrée.

Sous son design, la compacte à succès affiche 4,37 m de long pour 1,86 m de large, pour un empattement de 2,675 m (soit 13 mm de plus que son aînée). La mise à jour stylistique se poursuit à l’intérieur avec un habitacle minimaliste, dont le cockpit tout numérique Pure Panel occupe la majeure partie. De quoi rester minimaliste sur le reste de la planche de bord.

La première Astra hybride rechargeable

Basée sur la plateforme modulaire PSA EMP2 du groupe Stellantis (DS 4, DS 9, Peugeot 508 et nouvelle 308, entre autres), cette sixième génération introduit une inédite configuration hybride rechargeable. Associant le 4 cylindres 1.6 PureTech à un moteur électrique, celle-ci est déclinée en deux niveaux de performances : 165 kW / 225 ch et 132 kW / 180 ch.

Totalisant 12,4 kWh, la batterie est identique quelle que soit la version et permet de parcourir jusqu’à 60 km en cycle WLTP.

Enfin, une version 100 % électrique Astra-e est prévue pour 2023, ce qui fera de la compacte le premier modèle de la marque à être disponible aussi bien en motorisation thermique (essence et diesel), qu’en hybride rechargeable et en 100 % électrique.

Confort et sécurité au rendez-vous

La dotation technologique de cette nouvelle Opel Astra hybride rechargeable est plus que complète et va jusqu’au système de conduite semi-autonomie Intelli-Drive 2.0. Changement de voie semi-automatique, régulateur de vitesse adaptatif avec fonction Stop & Go (boîte automatique uniquement), affichage tête haute, et recommandations de vitesse sont donc au rendez-vous sur les modèles les plus équipés. L’éclairage matriciel Intelli-Lux Pixel Light est également au programme afin de s’adapter aux conditions de visibilité tout en évitant d’éblouir les autres usagers de la route.

Mention spéciale au siège conducteur ergonomique AGR, dans lequel nous avons pu nous installer. Le confort est plus que prometteur et assure une bonne posture, ainsi qu’un maintien lombaire de premier ordre.

Les tarifs de la gamme n’ont pas encore été communiqués par le constructeur, mais nous savons que le prix d’appel sera de 23 150 € pour la nouvelle Opel Astra dans sa version 1.2 PureTech 110 ch en boîte manuelle. Une chose est sûre, avec plus de 4 130 000 véhicules vendus depuis la première génération d’Astra en 1991, cette sixième génération semble vouée à un avenir prometteur.