Nouvelle Mercedes classe C hybride rechargeable : 100 km en tout électrique


Publicité

La nouvelle Mercedes Classe C se pare d’une robe revue et d’un tout nouvel intérieur. La firme explique que les changements sont bien plus nombreux qu’en apparence. Côté motorisation, la microhybridation est généralisée tandis que l’autonomie électrique grimpe à 100 km sur la version hybride rechargeable. 

La nouvelle Mercedes Classe C s’est dévoilée ce mardi 23 février en versions berline et en break. Le constructeur ne cache pas s’être inspiré d’un autre modèle de sa gamme, la Classe S, pour certaines innovations. Mais c’est dans le design que l’influence de sa grande sœur se ressent le plus.

Une berline qui évolue en douceur

La Classe C reste un des modèles phares de Mercedes sur de nombreux marchés. De fait, il est logique que cette évolution se veuille douce, et que la Classe C conserve ce qui fait son charme, et ce qui plaît à ses possesseurs.

La face avant garde les mêmes proportions, mais sa calandre gagne en largeur tandis que ses optiques s’affinent. L’ensemble lui confère un regard plus agressif, une volonté que l’on retrouve aussi sur son design latéral et à l’arrière.

Ses flancs arborent des lignes un peu plus taillées à la serpe, et sa partie arrière devient elle aussi plus expressive. Anciennement arrondis, les feux deviennent horizontaux et s’affinent vers le centre du coffre. Dans son aspect visuel, la Classe C gagne en dynamisme avec ce millésime 2021.

Un intérieur revu, entre luxe et technologie

Déjà parmi les plus cossus sur la génération précédente, l’intérieur de la berline change en profondeur et se rapproche lui aussi de la Classe S. La planche de bord est dominée par un large écran tactile de 11,9 pouces. Légèrement tourné vers le conducteur, celui-ci mesure 9,5 pouces dans les versions d’entrée de gamme de la Classe C.

Devant le conducteur et derrière le volant à trois branches, on trouve un autre écran. Ce dernier arbore une taille allant de 10,5 à 12,3 pouces selon la finition. Le système d’infodivertissement MBUX est présent dans une nouvelle version. L’assistant vocal se tourne davantage vers l’aide aux fonctions et son utilisation devient plus simple, sans le besoin systématique du « Hey Mercedes ».

Qualifié de « centre nerveux » de la voiture, ce système multimédia embarque un dispositif prédictif pour simplifier la conduite. Il peut également même s’associer aux systèmes domotiques de la maison.

L’écran central est surplombé par trois bouches d’aérations au design inspiré de l’aéronautique.

100 km d’autonomie électrique pour la version hybride rechargeable

Sous le capot, la Classe C embarque une microhybridation systématique. Couplée à une boîte automatique 9G-Tronic à 9 rapports, elle apporte 20 chevaux supplémentaires si besoin et peut être associée à des blocs essence ou diesel. Le premier est un 1.5 litre disponible en deux versions de 170 ou 204 chevaux. Le second est un 2.0 litres de 258 chevaux. Côté diesel, le 2.0 litres est disponible avec 163, 200 ou 265 chevaux.

C’est en revanche la future version hybride rechargeable qui se révèle la plus prometteuse. Elle s’appuiera sur le 4 cylindres essence de 1.5 litre et 204 chevaux qu’elle combinera à un moteur électrique de 95 kW, soit 129 chevaux.

Elle offrira une puissance cumulée de 313 chevaux et un couple maximal de 550 Nm. Cumulant 25,4 kWh de capacité, la batterie permettra de parcourir jusqu’à 100 km en tout électrique !

Maniabilité et confort grâce aux roues arrière directrices

Malgré un travail colossal sur le moteur, Mercedes n’a pas négligé le châssis de sa berline. Celle-ci propose quatre roues directrices pour une meilleure tenue de route dans toutes les situations. En dessous de 60 km/h, les roues arrière tournent dans le sens inverse des roues avant. Grâce à elles, le rayon de braquage est réduit de plus de 40 centimètres.

Au-dessus de 60 km/h, les roues arrière tournent cette fois dans le même sens que les roues avant, pour augmenter le confort et la stabilité. Pour faire progresser le confort et l’habitabilité, Mercedes augmente également le gabarit de sa Classe C. Les deux mesurent désormais 4,75 mètres, soit un gain de 6 centimètres.

Cela représente un gain de 2,5 centimètres de l’empattement, qui permet aux passagers de gagner en espace. Le coffre profite lui aussi de cet allongement dans la version break en gagnant 30 litres. Il dispose désormais de 490 litres de capacité, tandis que la berline conserve 455 litres de capacité.

La nouvelle Mercedes Classe C arrivera sur le marché en juin 2021. Le tarif de base s’élève à 47 000 euros, mais la facture s’alourdira pour l’hybridation rechargeable et la version break.


En savoir plus sur le véhicule Mercedes Classe C hybride rechargeable

Publicité

Sur le même sujet


Publicité
Publicité

Commentaires

Copyright © 2021 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre