Au Japon, Nissan vient de révéler une solution de remorquage 100 % autonome basée sur la Nissan Leaf et baptisée Intelligent Vehicle Towing.

Intégré à la chaîne logistique du site Nissan d’Oppama, au Japon, cette Leaf autonome sert au remorquage des véhicules neufs assemblés au sein de l’usine jusqu’à leur lieu de stockage. Baptisée Intelligent Vehicle Towing (IVT), le système utilise à la fois la technologie de conduite autonome Propilot, que nous retrouverons bientôt sur les modèles de série du constructeur, et les systèmes de connectivité et de cartographie qui permettent au véhicule de se repérer dans l’espace.



De belles perspectives industrielles

Alors que les véhicules autonomes utilisés en milieu industriel nécessitent souvent la mise en place d’infrastructures coûteuses (rails ou une bande magnétique), la technologie IVT permet de s’en affranchir avec un véhicule guidé grâce à de nombreuses caméras, scanners et lasers qui détectent les marquages au sol, les virages et les éventuels obstacles sur le parcours.

Un pas de plus vers le ProPilot

A l’essai depuis environ un an, le système IVT a pu être testé plus de 1600 fois au sein de l’usine nippone. Tout au long des essais, des systèmes de sécurité étaient en place pour prévenir des situations « inattendues » auxquelles la technologie aurait pu être confrontée, notamment lors de conditions météorologiques difficiles ou de faible luminosité.

Pour Nissan, les données récoltées lors de ces tests s’avèrent précieuses pour le déploiement progressif du système ProPilot, déjà déployé au Japon sur le monospace Serena, désormais capable de maintenir sa file sur autoroute.