nissan

Carlos Ghosn a annoncé hier à Yokohama, à l’occasion de l’inauguration d’un nouveau centre Nismo, qu’une voiture électrique Nissan participerait aux 24h du Mans l’année prochaine.

Après la DeltaWing en 2012, Nissan présentera à nouveau une voiture qui partira du fameux stand 56 aux 24h du Mans. Celui-ci propose, depuis 2012, une place sur la grille de départ des 24 Heures du Mans pour un projet technologiquement innovant, le véhicule ainsi engagé participant à l’épreuve hors classement. Cette année, c’est la Green GT, dont nous avons déjà parlé, qui occupe cette place.

Publicité


Nissan précise que son ambition pour cette nouvelle voiture de course électrique sera de passer en catégorie LMP1. Le projet bénéficie de l’accord de l’Automobile Club de l’Ouest, organisateur de la course, le directeur des sports Vincent Beaumesnil ayant fait le déplacement à Yokohama.

« L’objectif de la participation par le biais du 56e stand en 2014 est de fournir à l’ACO et la FIA les informations nécessaires permettant d’étendre le nouveau règlement LMP1 et d’en évaluer le potentiel en conditions de course. » explique l’ACO dans son communiqué de presse.

Pour l’instant, peu de détails ont été dévoilés sur la voiture en elle-même. Carlos Ghosn a simplement précisé qu’elle serait « électrique et zéro émission ». On sait en outre que le nouveau projet sera à la pointe technologiquement parlant et qu’il servira de test à la fois pour de futures voitures de sport électriques et pour des modèles de route.

Il est fort probable que le système de pile à combustible hydrogène soit choisi pour le stockage de l’énergie, bien qu’on n’en n’ait pas encore de confirmation officielle aujourd’hui. Si tel était le cas, la Green GT aurait une première concurrente et cela pourrait attirer d’autres constructeurs dans la course.

Affaire à suivre !

Publicité