MWM Spartan 2Le constructeur tchèque a finalement abandonné la base russe de son 4×4 électrique Spartan. Pour la seconde version, il se tourne vers un partenaire indien.

Après s’être fait connaître par son petit coupé électrique Luka EV, l’artisan tchèque MWM a présenté le 4×4 Spartan. Et pour rester dans le même esprit rétro que son premier modèle, il a été décidé d’utiliser une base existante, et dotée naturellement d’un design rétro : le UAZ Hunter. Le 4×4 russe produit par le constructeur UAZ basé dans la ville natale de Lénine est une version à peine actualisée du 469. Un modèle lancé en 1971 et bien souvent surnommé “la Jeep chinoise” en raison de ses origines militaires.

L’EQG avant l’heure

Mais la situation rend bien entendu impossible la poursuite de l’aventure sur cette base éprouvée. MWM a donc cherché un autre modèle tout-terrain rustique sur lequel réaliser son propre modèle électrique. Il a finalement jeté son dévolu sur le Force Gurkha indien. Un véhicule lancé en 2008, et dont le style évoque clairement celui du Mercedes Classe G.

Force ne s’en est jamais caché, mais a toujours entretenu de bonnes relations avec le constructeur allemand. Le Gurkha est d’ailleurs toujours vendu en Inde avec le bon vieux moteur diesel OM616 de Mercedes apparu en 1973 et utilisé alors par les berlines 240D de type W115 ou W123… mais aussi par le Classe G !

À lire aussi Vidéo – Grâce à cette fonction, le Mercedes EQG électrique enterre le Classe G thermique

Passé chez MWM, le Gurkha devient donc Spartan 2.0 et troque son moteur diesel pour une propulsion électrique de 130 kW alimentée par une batterie de 61 kWh (57,4 kWh utilisables). La charge atteint 9,6 kW en courant alternatif, et 90 kW en courant continu. MWM annoncé 36 minutes pour une charge de 20 à 80 %.

Avec sa longueur de seulement 4116 mm et son empattement court de 2400 mm, il entre dans la catégorie des franchisseurs. D’ailleurs, l’ensemble de la transmission intégrale mécanique est conservé avec ses différents verrouillages de ponts. Pas de double moteur donc.

Avec le passage à l’électrique, le Gurkha Spartan gagne un écran pour l’instrumentation, des phares à LED et une fonction V2L. Il n’est par contre proposé qu’en version utilitaire à deux places.