Après une première européenne à EICMA en fin d’année dernière, la moto électrique d’Harley-Davidson s’expose au salon de l’automobile de Genève. L’occasion pour Automobile-Propre de rencontrer Marc McAllister, Vice-Président en charge de la gamme produits de la marque américaine.

« Après 150 ans d’existence, Harley-Davidson a besoin de continuer à évoluer. Nous voyons le futur de la moto passer à l’électrique et nous voulons figurer parmi les leaders de l’électrification » a déclaré le représentant d’Harley au micro d’Automobile-Propre.

Au premier regard, cette moto électrique d’Harley surprend par son gabarit. Nous qui avions pu découvrir la semaine dernière la SR/F de Zero Motorcycles lors du « reveal » organisé à Amsterdam, le modèle de Harley nous semble un peu plus petit.

220 km d’autonomie

Capacité batteries, puissance moteur… si nous avions en tête des questions bien précises, le constructeur garde pour l’instant secrètes les caractéristiques techniques de son engin.

« L’un des atouts de l’électrique, c’est sa simplicité. Pas de transmission. C’est facile et accessible à conduire tant pour les novices de la moto que pour les conducteurs plus expérimentés » explique Marc McAllister.

Parmi les rares informations connues figurent l’autonomie – 220 km en cycle combiné – et l’accélération de 0 à 100 km/h réalisée en 3 secondes. Côté recharge, le modèle exposé à Genève est équipé d’un connecteur Combo Type 1 qui devrait logiquement migrer vers du Type 2 pour l’Europe.

Sur une borne rapide, 30 minutes seront nécessaires pour une recharge à 80 %. A domicile, comptez 8 heures pour une recharge complète sachant que l’utilisateur pourra également piloter la charge à distance.

Ouverture des précommandes en avril

S’il se refuse à communiquer ses objectifs de ventes, le représentant de Harley-Davidson se dit très satisfait des résultats aux Etats-Unis où la LiveWire est disponible en précommandes depuis le mois de janvier.

En France, où la LiveWire est annoncée à partir de 33.900 €, l’ouverture des précommandes sera initiée le mois prochain. Les livraisons commenceront en fin d’année. « En France nous avons reçu un accueil exceptionnel des concessionnaires. Nous sommes en train de signer les contrats avec eux et de préparer la livraison de la LiveWire » souligne notre interlocuteur. « Ils vont devoir déployer des infrastructures… de la charge rapide DC pour les clients » a t-il complété.

Une gamme complète

Pas forcément très bien mise en valeur sur le stand d’E.Mobile, un espace regroupant plusieurs constructeurs de véhicules électriques, la LiveWire est exposée à Genève aux côtés de deux autres modèles censés marquer l’élargissement de la gamme du constructeur. Le premier est une petite moto électrique tout terrain et le second un scooter. Dans les deux cas, caractéristiques et dates de disponibilité ne sont pas encore indiquées par la marque.

« Nous serons capables de proposer des produits à partir de quelques milliers d’euros jusqu’à la Livewire qui restera notre produit le plus haut de gamme » nous explique Marc McAllister.

Harley Livewire à Genève : galerie photos

Moto électrique : la Harley-Davidson LiveWire au salon de Genève (vidéo)
3.8 (76.67%) 12 votes