opel-ampera-e-mondial-2016-01

Présentée en première mondiale au salon de l’Automobile de Paris, l’Opel Ampera-e annonce plus de 500 kilomètres d’autonomie en cycle NEDC.

Version européenne de la Chevrolet Bolt, l’Opel Ampera-e fait ses premiers pas au salon de l’automobile de Paris où elle est présentée en première mondiale. Vêtue d’une robe jaune, la voiture électrique d’Opel passe difficilement inaperçu et mise sur ses performances pour se distinguer de ses concurrentes.

Publicité


Alors que la Chevrolet Bolt est estimée à 383 km en cycle EPA, celle de l’Opel Ampera-e bénéficie de la générosité du cycle NEDC et annonce pouvoir surpasser les 500 kilomètres en une seule charge, soit de quoi parcourir 350 à 400 kilomètres en usage réel. Pour rappel, l’Ampera-e est alimentée par un pack batterie de 60 kWh réalisé en collaboration avec LG Chem, soit près de 20 kWh de plus que la dernière génération de Zoé, également présentée au Mondial.

La citadine électrique à l’éclair sera également bien plus dynamique que sa concurrente au losange. Animée par un moteur de 150 kW (65 kW pour la Zoé), l’Ampera-e annonce un 0 à 50 km/h franchi en 3.2 secondes et une vitesse de pointe de 150 km/h.

Commercialisation au printemps 2017

Selon le communiqué du constructeur, l’Opel Ampera-e sera lancée à partir du printemps 2017. Quant à son tarif, il n’est malheureusement toujours pas annoncé…

Publicité