Présenté en première mondiale au salon de l’automobile de Tokyo, le Mitsubishi e-Evolution ne préfigure pas de modèle particulier mais donne quelques indices quant aux futures évolutions esthétiques de la marque.

Pas de modèle de série mais plutôt un aperçu des futurs orientations stylistiques de la marque. Si Mitsubishi n’abandonne pas ses projets dans l’électrique (voir plus bas), le concept e-Evolution qu’il présente à Tokyo repose davantage sur une étude de style que sur quelque chose visant à annoncer une nouvelle technologie ou un futur modèle de série. Esthétiquement, le look de l’e-Evolution est très torturé avec des reliefs anguleux et un design à mi-chemin entre le coupé et le crossover.

Sur la partie électrique, le constructeur se contente d’annoncer l’utilisation d’une plateforme à quatre roues motrices dotée de trois moteurs électriques. Le système est associé à un dispositif de contrôle actif du couple qui tient compte des conditions de conduite pour offrir les meilleures sensations et une adhérence optimale en toutes circonstances.

Electrique : pas de nouveautés avant 2020

Alors que le constructeur a confirmé la montée en autonomie de l’Outlander PHEV l’an prochain, ses prochaines nouveautés électriques ne sont pas attendues avant l’horizon 2020 avec le lancement d’au moins un modèle électrique et d’une « kei-kar » destinée au marché japonais.

D’ici là, la marque devrait continuer à vendre, en l’état, sa petite i-MiEV. De quoi faire la jonction jusqu’à l’arrivée de sa nouvelle gamme électrique dont les plateformes ont de fortes chances d’être partagées avec l’Alliance Renault-Nissan qui a officiellement racheté la marque nippone il y a quelques mois.

Fait intéressant : à horizon 2020 l’Outlander devrait être le premier modèle de la marque à reposer sur l’une des plateformes de l’Alliance. De quoi conforter les annonces quant à l’arrivée de la technologie PHEV de Mitsubishi tant chez Renault que chez Nissan. Par la suite l’ensemble des modèles de la marque nippone devrait être progressivement « électrifiés ». « Nous n’aurons pas de simples hybrides, ce sera de l’hybride rechargeable ou du tout électrique » nous avertit un responsable rencontré sur le stand. Les futures générations de l’ASX et de l’Eclipse Cross pourraient être parmi les premières à en bénéficier.

Mitsubishi e-Evolution Concept : juste pour le plaisir des yeux !
Notez cet article