En Norvège, Mercedes vient d’ouvrir les commandes du EQC, son premier SUV électrique dont la commercialisation est prévue pour 2019.

A l’instar d’Audi et de son futur SUV e-tron, Mercedes entame la commercialisation de son futur SUV électrique par la Norvège considérée comme le marché le plus dynamique en Europe sur le segment des voitures électriques.

Pour pouvoir effectuer leur réservation, les clients norvégiens devront verser 20.000 couronnes, soit environ 2100 euros. Un comptable totalement remboursable puisque le SUV électrique de la marque allemande n’a pas encore été révélé dans sa version définitive. Idem quant à ses tarifs.

Baptisé Mercedes EQC, pour Mercedes EQ Compact, ce modèle s’approche du gabarit du GLC et sa version défintive devrait fortement s’insprirer des lignes du concept EQ présenté en octobre 2016 lors du Mondial de l’Automobile de Paris.

Attendu en 2019, le Mercedes EQC sera le premier modèle de la gamme électrique EQ. “Ensuite, ce sera un nouveau modèle tous les 6 à 12 mois dans tous les segments d’ici 2022” a commenté un représentant de la marque. Sur son site norvégien, le constructeur annonce ainsi 7 modèles électriques construits autour de la gamme EQ d’ici 2022.

Côté caractéristiques, le premier concept présenté à Paris faisait appel à une batterie 70 kWh annonçant 500 km d’autonomie théorique, soit environ 350 kilomètres en usage “réel”. Animé par deux moteurs électriques répartis entre les trains avant et arrière, l’EQC totalise 300 kW de puissance et revendique un 0 à 100 km/h abattu en moins de 5 secondes.

Des performances qui devraient être confirmées lors de la présentation du modèle définitif. En attendant, le succès semble déjà au rendez-vous. Selon la presse norvégienne, le Mercedes EQC aurait déjà reçu près de 2000 demandes depuis l’ouverture des réservations, le 14 septembre dernier…

Mercedes EQC : le SUV électrique disponible à la commande en Norvège
Notez cet article