Les véhicules électriques : une opportunité pour les territoires


Publicité

Lorsque l’on parle de mobilité durable, il faut bien admettre qu’il n’est pas toujours facile d’être très optimiste pour l’avenir. Heureusement, avec l’arrivée des véhicules électriques de nouvelles générations, de nouveaux espoirs renaissent.

Étalement urbain, sur-diésélisation du parc automobile, pollution atmosphérique, coût d’entretien des véhicules, etc… : il faut être aveugle et/ou de très mauvaise foi pour ne pas admettre qu’en matière de mobilité, l’évolution de ces dernières décennies a été catastrophique.

Certes, dans les grandes villes, la multi-modalité gagne chaque jour un petit peu de terrain au détriment du tout voiture, mais en reportant quasi systématiquement la congestion automobile en périphérie, notamment aux heures de pointes. Dans les territoires ruraux, la voiture à pétrole occupe une position plus hégémonique encore que celle du cheval de trait au XIXème Siècle !

Dans ces conditions, rien d’étonnant à ce qu’en France, le secteur des transports occupe la 1ère place des secteurs émetteurs de CO2. Face aux enjeux, les VE (1) constituent indiscutablement une partie de la solution. Et pas uniquement au plan environnemental.

Car l’autre gros atout des VE à batterie, c’est leur capacité à libérer progressivement les territoires de la contrainte pétrolière. En favorisant l’investissement dans des systèmes de productions électriques décentralisés, de nombreux territoires européens ont déjà fait le choix de prendre leur destin en main pour préparer l’avenir. Le résultat, c’est que d’ici à 2025 plusieurs collectivités territoriales d’ores et déjà engagées dans la transition énergétique devraient être en mesure de réduire de plus de 50% la dépendance pétrolière de leur territoire par rapport à aujourd’hui 2 !

Compte tenu de l’évolution prévisible du prix des carburants à cette échéance, ces investissements en faveur des énergies renouvelables en substitution du pétrole se chiffreront en M€ d’économies potentielles, directement réinjectées dans l’économie locale.

À l’heure où les euros publics sont de plus en plus difficiles à trouver, on peut parier sur le succès futur des politiques énergétiques durables à l’échelle des territoires.

1. Il s’agit bien ici de l’ensemble des véhicules électriques à batterie, 2 roues inclus, et non uniquement des voitures…
2. Bien aidés par l’augmentation du prix des carburants à la pompe…
Publicité

Sur le même sujet


Publicité
Publicité

Commentaires

Copyright © 2021 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre