Rien n’arrête la croissance du réseau de recharge ultrarapide européen Ionity. Après avoir récolté plusieurs centaines de millions d’euros d’investissement auprès de la multinationale BlackRock, il annonce multiplier par quatre le nombre de bornes d’ici 2025.

Ionity finira-t-il par surpasser le réseau de superchargeurs Tesla ? L’opérateur de recharge incontournable des longs trajets autoroutiers promet d’installer pas moins de 7 000 bornes sur plus de 1 000 stations d’ici 2025. Il en compte 1 526 actuellement, réparties sur 385 stations à travers 24 pays d’Europe. En seulement 4 ans, Ionity va donc augmenter de 360 % le nombre de ses chargeurs.

Ionity veut investir les villes et les routes nationales

Un déploiement massif rendu possible par l’arrivée d’un géant de la finance au sein du consortium. Il s’agit de BlackRock, célèbre fonds d’investissement américain, qui via sa plateforme « Global Renewable Power » a injecté environ 500 millions d’euros dans le réseau de recharge. Les autres actionnaires (BMW, Ford, Hyundai-Kia, Daimler, Volkswagen, Audi et Porsche), ont abondé la levée de fonds de 200 millions d’euros supplémentaires. Le montant colossal − 700 millions d’euros au total – permettra à Ionity de déployer ses stations au-delà des aires d’autoroute.

« Les nouvelles bornes de recharge seront placées à la fois sur les autoroutes, ainsi qu’à proximité des grandes villes et sur les routes nationales fréquentées », explique l’opérateur dans un communiqué. Chaque emplacement offrira entre 6 et 12 bornes « en moyenne », promet Ionity. Les stations existantes ne sont pas oubliées puisqu’elles pourront être étendues en fonction de leur fréquentation.

Les stations bientôt équipées d’un bâtiment de services ?

Le concept de station-service « Oasis » annoncé par Ionity. / Visuel : Ionity.

Enfin, le réseau de recharge annonce l’arrivée d’un nouveau type de station baptisé « Oasis ». Si Ionity entretient le suspens à ce sujet, évoquant simplement un concept destiné « à recharger les conducteurs pendant qu’ils rechargent leur voiture » autour d’un « environnement de jardin protégé », il ne fait aucun doute sur sa finalité. Il s’agit très certainement d’un bâtiment de service réservé aux utilisateurs de véhicules électriques, qui proposera vraisemblablement une offre de restauration et commodités.

Consultez le mini-site dédié au projet lancé par Ionity.