La société de taxi G7 met en quarantaine ses Tesla Model 3


Après un terrible accident impliquant une Tesla Model 3 dans les rues de Paris, la compagnie de taxi G7 suspend l’ensemble de sa flotte Tesla.

Publicité

Dans la nuit de samedi dernier, un chauffeur de taxi en Tesla Model 3 a eu un terrible accident dans les rues de la capitale qui a fait un mort et de nombreux blessés, dont trois dans un état grave. Alors qu’une enquête a été ouverte par le parquet de Paris, la compagnie de taxi G7 range au garage les 37 Tesla Model 3 de sa flotte (sur un total de 9 000 véhicules).

La nouvelle fait les gros titres depuis l’annonce de l’entreprise hier en fin de journée, faisant naître toutes les spéculations. Mais il s’agit avant tout d’une mesure de précaution, comme le confirme Jean-Baptiste Djebbari, le ministre des Transports, ce matin au micro de RMC : « Il y a un principe de précaution qui est appliqué parce que l’accident est dramatique, et que la version du conducteur peut être éventuellement inquiétante », avant de préciser qu’il n’y a pas d’inquiétude à avoir avec les Tesla en raison d’absence de dysfonctionnement technique.

Car c’est ce qu’ont révélé les premières analyses des logs : d’après le constructeur, les données enregistrées n’ont montré aucune défaillance technique en provenance de la voiture. Ce qui entre en contradiction avec la version du chauffeur impliqué, qui indique que la voiture s’est mise à accélérer toute seule, sans que le frein ne puisse être actionné.

Aucun problème technique en provenance de la Tesla Model 3 pour le moment

Tesla de préciser qu’après chaque investigation pour des faits similaires, les enquêteurs ont pu établir « que la voiture accélère si, et seulement si, le conducteur l’a décidé ». C’est aussi la conclusion de la NHTSA, l’autorité en matière de sécurité routière aux USA, qui, saisie par des conducteurs de Tesla pour des défauts d’accélérations intempestives, a mené son enquête.

Mais il n’en demeure pas moins que ces problèmes reviennent souvent sur la table, comme nous l’affirme un de nos lecteurs qui a eu des soucis similaires, heureusement sans conséquences matérielles ou corporelles.

Le parquet de Paris a indiqué continuer l’enquête qui fait l’objet d’investigations couvertes par le secret. Tesla, par la voix de son directeur général en Europe, se dit à la disposition des enquêteurs pour fournir toutes les données nécessaires, et être serein sur le sujet. En attendant, la compagnie G7 précise que toutes les Tesla ne sont pas concernées, et que la flotte de Model S restera en circulation. Les 37 chauffeurs de taxi qui ont fait le choix de la Tesla Model 3 recevront une compensation pour leur activité perdue temporairement.


En savoir plus sur le véhicule Tesla Model 3

Publicité


Sur le même sujet

Commentaires

Copyright © 2022 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre