Honda Jazz e:HEV hybride 2020 : informations et photos officielles


Publicité

La citadine japonaise revient en force pour sa quatrième génération avec une unique motorisation hybride « e:HEV », dont le lancement est prévu pour mi-2020.

La Honda Jazz faisait partie des premières voitures citadines à s’électrifier sur le marché européen, à l’époque avec un système « mild-hybrid » reposant sur la technologie IMA. La seconde génération de la Japonaise n’a cependant pas réitéré l’exercice sur sa remplaçante, et ce malgré une grande partie des ventes réalisées en hybride. La troisième mouture lancée en 2013 ne fut disponible qu’en deux versions essence, mais la quatrième crée la surprise.

Honda Jazz Exterior

Bouille de petit monospace

Esthétiquement, l’aspect monovolume des précédentes moutures a été reconduit. Ailleurs, c’est un retour aux sources. Les surfaces et feux arrière sont simplifiés, les phares globuleux refont leur apparition. Et nouveauté, la calandre est presque pleine, de couleur carrosserie.

Nommée Fit au Japon et en Amérique, la petite Honda disposera aussi d’une nouvelle variante Jazz Crosstar, proche de l’actuelle X-Road. Avec ses bas de caisse et arches de roues noires, ainsi que des barres de toit et calandre classique noire, elle jouera les baroudeuses, mais restera deux roues motrices.

L’intérieur sera plus consensuel qu’auparavant, avec une planche de bord très rectiligne, proposant des traitements biton. Le système d’info-divertissement intégrera la compatibilité smartphones Android et Apple, et disposera d’une borne Wi-Fi. La très bonne habitabilité, point fort de l’actuelle génération, devrait être préservée, avec un plancher plat et des sièges arrière repliables « Magic Seats ».

Hybride, et c’est tout

La quatrième génération de la Jazz revient enfin en hybride. Et comme cela a été confirmé il y a quelques jours, elle sera la seule offre au catalogue européen.

Nous ne connaissons pas à cette heure les détails des motorisations employées. Seule certitude, l’association de la Jazz e:HEV sera essence-électrique, sur l’essieu avant. Le bloc thermique sera suppléé par deux unités électriques. La première servira à la propulsion et la seconde fera office de générateur lors des phases de freinage et de décélération.

En pratique, l’urbaine pourra rouler en 100% électrique grâce à une batterie lithium-ion. Le lancement de cette nouvelle Jazz hybride interviendra mi-2020. Son prix, qui n’est pas encore communiqué, devrait débuter autour de 19.000 €. De plus amples informations seront communiquées à l’approche de la commercialisation.

Concurrence féroce

Alors qu’elle était un peu seule sur le segment des citadines hybrides, la Honda Jazz revient sur un terrain miné. En face, il y aura une spécialiste, et la n°1 du marché : la Toyota Yaris dont la nouvelle version est également attendue pour mi 2020. Associant un nouveau moteur 1,5 litre de 91 ch à un moteur électrique 80 ch, celle-ci promet environ 115 chevaux cumulés pour une consommation moyenne approchant les 3,8 l/100 km.

Mais 2020 verra l’arrivée d’une autre rivale inédite : la Renault Clio E-Tech. Prévue pour l’été prochain, la française proposera pour la première fois un groupe motopropulseur hybride, également essence et électricité. Le bloc essence sera un 4 cylindres, couplé à une unité électrique batterie de 1,2 kWh pour un total d’environ 125 ch. Côté consommation, le Losange annonce « 40% en moins par rapport à un modèle thermique ». Si la base est le TCe 130 ch, la Tricolore pourrait afficher 3,1 l/100 km.

6 électrifiées d’ici fin 2022 

L’électrique Honda e et l’hybride Jazz e:HEV ne resteront pas isolées dans la gamme. Le constructeur japonais va opérer une électrification progressive de ces modèles principaux.

Six modèles seront concernés, dont la e et la Jazz. Pour les quatre véhicules restant, un sera 100% électrique mais encore non détaillé. Les trois autres Honda seront hybrides. La compacte Civic e:HEV devrait figurer dans le lot, ainsi que le petit SUV HR-V. Quant au sixième et dernier membre, il pourrait s’agir simplement de la nouvelle génération du CR-V e:HEV. Ou alors le retour de la Toyota Camry pourrait donner l’idée d’une importation de la berline Clarity ?

Pour sa Honda e et la future électrique, la marque apportera également l’assurance d’une électricité verte lors e recharge à domicile. Cela passera par un contrat avec le nouveau fournisseur et partenaire Vattenfall. Une offre seulement au Royaume-Uni et en Allemagne dans un premier temps, en 2020, qui s’étendra par la suite.


Sur le même sujet


Publicité
Publicité

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Copyright © 2020 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre