Honda, en association avec GAC, vient d’ouvrir son carnet de commandes pour l’e:NP1, un SUV compact électrique destiné au marché chinois.

En attendant 2025 et la mise en place du partenariat qui le liera avec Sony pour construire une voiture électrique ensemble, Honda se limite sur le sol européen à la seule citadine e dont les chiffres de vente sont loin d’en faire un succès, aussi attachante soit-elle, du fait d’une autonomie limitée et de tarifs élevés.

Mais la marque japonaise s’active cependant sur d’autres marchés et notamment la Chine où elle a créé une coentreprise avec GAC pour produire ensemble le Honda e:NP1, un SUV électrique de taille moyenne dont les prix démarrent à 175 000 yuans, soit l’équivalent de 24 800 €. La marque e:N a été créé pour construire « des véhicules purement électriques dans une nouvelle ère avec les uniques caractéristiques de Honda ». Le « e » désigne à la fois « énergie » et « électricité » et le N « nouveau » et cela sera la thématique de dix nouveaux modèles dans les cinq ans lancés par le constructeur au H pour le marché chinois. Il n’est toutefois pas exclu que certains soient diffusés ailleurs ensuite.

L’e:NP1 mesure 4,30 m de long avec un empattement de 2,6 m, soit exactement les dimensions d’un Peugeot e-2008, mais le sino-japonais propose deux versions avec des fiches techniques avec des caractéristiques plus flatteuses que celles du sochalien. La première est équipée d’un moteur électrique développant 180 ch et 310 Nm alimenté par une batterie de 53,6 kWh fournie par CATL et autorisant une autonomie officielle de 420 km. S’échangeant contre 205 000 yuans, soit 29 000 €, la seconde propose 200 ch, un couple unique et jusqu’à 510 km en une charge.

À lire aussi GAC va tester une batterie au graphène aux performances prometteuses

À l’intérieur, le SUV dispose d’un équipement riche avec une instrumentation numérique de 10,25 pouces, un écran central de 15,2 pouces et la dernière version du système multimédia e:N OS qui comprend le système de guidage Honda Connect 3.0 et les aides à la conduite du Honda Sensing 360. Comme son nom l’indique, ce dernier, avec ses radars placés à l’avant, sur les côtés et à l’arrière, scanne les environs de la voiture à 360 degrés.

Via son smartphone et l’application dédiée, on peut à distance verrouiller les portes, remonter ou baisser les vitres et contrôler la climatisation. Enfin, un système d’analyse du comportement du conducteur permet de reconnaître son état d’esprit et ses émotions, comme la fatigue, l’inattention ou la colère, et de prodiguer des conseils en conséquence.