A travers une plateforme et une cartographie en ligne, Evearly souhaite faciliter la mise en relation entre propriétaires et utilisateurs potentiels de voitures électriques.

« L’objectif d’Evearly c’est de mettre en contact les propriétaires de véhicules électriques avec toute personne qui est potentiellement intéressées par le véhicule électrique pour organiser des essais » nous résume Joël Nusbaumer, fondateur d’Evearly, que nous avons pu rencontrer fin septembre à l’occasion des journées AVEM.

Un canal différent de celui des concessionnaires classiques et qui présente un gros avantage pour l’essayeur : celui de pouvoir obtenir un retour d’expérience détaillé d’un “véritable” propriétaire du véhicule qu’il convoite. Procédures de charge, fonctionnement du véhicule, autonomie réelle… des réponses à des questions essentielles qui font pourtant régulièrement défaut en concessions.

Une carte et un site internet

En pratique, le fonctionnement d’Evearly est simple. Gratuit, l’outil repose sur un site internet, véritable plateforme de mise en relation entre propriétaires et utilisateurs potentiels, et un cartographie permettant de repérer facilement les véhicules près de chez soi.

« Ces véhicules sont répartis par marques ce qui permet d’identifier rapidement les modèles. Une fois que l’on a repéré le véhicule que l’on souhaite, il suffit de cliquer sur l’icône pour entrer en contact avec le propriétaire » explique Joel Nusbaumer.

La plateforme n’est d’ailleurs pas réservée aux seules voitures électriques. Les propriétaires de voitures à hydrogène et de voitures hybrides rechargeables à l’autonomie supérieure à 50 kilomètres peuvent également y figurer.

Plus de 150 propriétaires inscrits

Lancé il y a quelques mois, le site internet Evearly compte aujourd’hui quelque 160 inscrits, majoritairement des propriétaires de Leaf et de Zoé.

« Au premier mois de lancement, une centaine de propriétaires se sont spontanément inscrits sur le site » chiffre Joel Nusbaumer qui espère compter 500 inscrits en début d’année prochaine. « L’important c’est d’avoir une densité de véhicules assez importante de sorte à ce que les personnes intéressées puissent repérer rapidement le véhicule de son choix, près de chez lui. En zone urbaine, il faut beaucoup plus de véhicules car les déplacements sont plus longs. En zone plus rurale, on peut se permettre d’avoir un véhicule à 10-15 km de chez soi, ce n’est pas très long pour y aller » précise t-il.

Des propriétaires qui, aujourd’hui bénévoles, pourraient être à terme dédommagés pour chaque essai réalisé. « Cela est en train de se mettre en place en partenariat avec certains constructeurs » nous confie le fondateur d’Evearly qui prévoit également le lancement d’une application mobile. Dédiée aux propriétaires, celle-ci facilitera les inscriptions et la réponse aux différentes demandes de testeurs potentiels.

En savoir plus :

Essai voiture électrique : Evearly veut rapprocher propriétaires et utilisateurs potentiels
4.9 (97.5%) 8 votes