Nouveau venu sur le segment grandissant du SUV électrique, le chinois Aiways vient titiller les marques établies avec son U5. Un modèle séduisant sur le papier que nous avons comparé à l’une des références du marché : le Kia e-Niro.

Jadis réduit à une poignée de modèles, le marché du SUV électrique est en passe d’exploser. Alors que les constructeurs traditionnels ont presque tous intégré un modèle au sein de leur catalogue, les marques chinoises s’invitent à la fête, bien décidées à profiter de cette frénésie électrique pour venir croquer le marché européen. Précurseur sur le marché français, le MG ZS EV est désormais rejoint par le Aiways U5 sur un segment plus haut de gamme. Que vaut le nouveau SUV électrique chinois ? Pour mieux le comparer à l’offre existante, nous l’avons mis face au Kia e-Niro qui fait aujourd’hui figure de référence sur le marché.



Pour ce premier comparatif sino-coréen, nous avons hérité d’un Aiways U5 en finition haut de gamme Premium. Équipé de jantes 19 pouces, il affronte un Niro électrique en finition intermédiaire Active avec jantes 17 pouces.

Des caractéristiques quasi identiques

Côté mécanique, les deux véhicules sont assez proches. L’Aiways U5 embarque une batterie de 63 kWh, soit un peu moins que les 64 kWh proposés à bord du Kia e-Niro. En matière de motorisation, nos deux compétiteurs embarquent le même bloc de 204 chevaux entraînant les roues avant. L’avantage va toutefois au e-Niro qui propose un peu plus de couple que son concurrent chinois (395 VS 310 Nm).

Pour ce qui est du chargeur embarqué, l’U5 se contente de 6,6 kW là où le e-Niro affiche 7,2 kW et même 11 kW en option. Pour la charge rapide, les deux modèles embarquent un connecteur Combo. En matière de puissance, le Aiways U5 peut atteindre 90 kW alors que le Kia e-Niro plafonne à 77 kW. Dans les deux cas, comptez 30 minutes pour une recharge à 80 %.

Un U5 plus habitable

En matière de gabarit, les deux modèles ne jouent pas tout à fait dans la même cour. Avec 4,68 de longueur, le Aiways U5 est 30 cm plus long que son rival coréen avec forcément des conséquences positives en matière d’habitabilité.

Aiways U5 Kia e-Niro Différence
Longueur 4,68 m 4,38 m + 30 cm
Largeur 1,87 m 1,81 m + 6 cm
Hauteur 1,70 m 1,57 m + 13 cm
Empattement 2,80 m 2,70 m + 10 cm

Au niveau du coffre, le U5 dispose d’un hayon automatique que l’on peut activer en mettant un pied sous le bouclier. Si le constructeur annonce 432 litres sur le papier, le volume proposé paraît beaucoup plus grand que celui du modèle coréen, pourtant donné pour 452 litres.

Une fois la banquette arrière rabattue, l’U5 remporte le match compte tenu de sa garde au toit et de sa longueur supérieure. Il offre dans ce cas un volume de 1 555 l là où le e-Niro se contente de 1 405 litres seulement.

Autre avantage du Aiways : un second coffre situé sous le capot avant. Il n’est pas très grand, mais suffisant pour ranger les câbles de rechargement.

Aux places arrière, l’Aiways U5 offre un confort royal compte tenu de son plus grand empattement. Tout aussi confortable, le Niro propose un peu moins d’espace aux jambes.



Intérieur : entre tradition et modernité

À l’intérieur, la philosophie des deux modèles est très différente. Sur le U5, la présentation est très moderne. Elle se compose d’un grand écran tactile de 12,3 pouces complété par une instrumentation entièrement numérique. L’ergonomie est digne d’un smartphone. Comme chez Tesla, l’écran central permet de contrôler l’intégralité des fonctionnalités du véhicule. La compatibilité avec Apple CarPlay et Android est aussi au rendez-vous. Les rangements sont nombreux même si l’on regrette l’absence de boîte à gants. Dans l’ensemble, les finitions sont moyennes mais restent correctes pour un constructeur qui débute sur le marché européen.

Plus consensuel et moins spacieux que son concurrent chinois, l’intérieur du Kia e-Niro s’inspire davantage de l’univers classique du monde automobile. Au niveau de l’ergonomie, tout tombe sous la main. Le SUV coréen hérite d’une instrumentation numérique et d’un ordinateur de bord complété par de nombreux boutons physiques. Compatible avec Android Auto et Apple CarPlay, le système multimédia est bien fait et intègre la navigation GPS ce qui n’est pas le cas du Aiways où il faudra impérativement brancher son téléphone. Également nombreux, les rangements bénéficient d’un revêtement antidérapant qui empêche les objets de se balader ce qui n’est pas le cas sur l’Aiways.

Au volant

Équipé de suspensions indépendantes, le Kia e-Niro offre un niveau de confort tout à fait correct à faible allure sur les pavés parisiens. Outre les différents modes de conduite, dont un Eco+ qui bride à la fois la vitesse et la consommation des équipements, le gros avantage du SUV coréen réside dans son système de palettes au volant. Celles-ci permettent de moduler de façon très instinctive le niveau du frein régénératif. Le SUV électrique d’Aiways propose également plusieurs niveaux de régénération, mais il faudra impérativement passer par les réglages de l’écran tactile. Pas très pratique !

En matière de maniabilité, nos deux concurrents s’en sortent plutôt bien. Plus compact, le e-Niro affiche 10,6 m de rayon de braquage là où son rival chinois affiche 11,2 m ce qui reste très correct au regard de son gabarit. Dans les deux cas, un ensemble de capteurs vient faciliter les manœuvres. Le modèle de Aiways semble toutefois un peu mieux équipé, une caméra pointée sur le conducteur allant même jusqu’à vous inviter à faire une pause si vous avez le malheur de bâiller. Un système un peu intrusif qui, associé aux bips à répétition capteurs et radars (heureusement désactivables), finit rapidement par agacer.

Sur les petites routes, les deux modèles se valent et n’ont pas à rougir de leur prestation. Le e-Niro est toutefois un cran au-dessus avec une direction à la fois mieux calibrée et plus directe que celle du Aiways, moins précise. Moins progressif au freinage, le SUV chinois affiche un peu plus de mouvement de caisse ce qui reste logique compte tenu de la hauteur et de la douceur de suspension.

Avec un 0 à 100 km/h abattu en 7,8 secondes, nos deux compétiteurs affichent des performances plus ou moins équivalentes sur autoroute. En vitesse de pointe, le e-Niro grimpe à 164 km/h là où le modèle d’Aiways se limite à 150 km/h. Au niveau des aides à la conduite, le Kia e-Niro remporte le match. Le régulateur actif proposé est plus pratique et paraît à la fois plus stable et plus fiable que celui du Aiways. Idem au niveau du confort où l’amortissement du Kia semble plus abouti et moins sensible aux ondulations de la route. À l’inverse, le U5 semble mieux insonorisé que son concurrent coréen.

Le Kia e-Niro roi de la conso !

Réputé pour sa frugalité, le Kia e-Niro l’emporte sur le volet consommation. Après 130 km parcourus essentiellement sur voies rapides, le SUV coréen affiche une moyenne de 24,2 kWh/100 km là où son concurrent grimpe à 28 kWh/100 km.

Rapporté à la capacité de la batterie, cela donne 345 km d’autonomie pour le e-Niro et 300 km pour le U5 dans les conditions de notre essai.

Consommation constatée Autonomie réelle estimée
Kia e-Niro 24.2 kWh/100 km 345 km
Aiways U5 28 kWh/100 km 300 km

Les tarifs : un SUV chinois très compétitif

Au niveau des tarifs, nos deux concurrents sont très proches. Affiché à partir de 39 300 €, le Aiways U5 reste tout de même presque 2 000 € moins cher que le Kia e-Niro, facturé à partir de 41 100 € dans sa version de base.

Kia e-Niro Aiways U5
Prix de base hors bonus 41 100 € 39 300 €
Garantie 7 ans – 150 000 km 5 ans – 150 000 km

Pour conclure

S’il offre moins d’autonomie et un niveau de confort inférieur à celui du e-Niro, le Aiways U5 se distingue par un prix vraiment canon et son habitabilité supérieure. Sur la question du réseau de distribution, Kia l’emporte aujourd’hui haut la main, mais Aiways redouble d’efforts pour développer son propre réseau, notamment en s’associant avec les centres Feu Vert pour la réalisation des opérations d’entretien.

Et vous ? Que pensez-vous de ces deux SUV ? Lequel a votre préférence ? N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires !

Kia e-Niro ou Aiways U5… lequel préférez-vous ?