Generation EQ

Souhaitant renforcer son positionnement sur le segment de la voiture électrique, Daimler prévoit d’investir 10 milliards d’euros.

Entre les constructeurs allemands, c’est un peu la surenchère. Alors que Volkswagen annonçait il y a quelques jours vouloir prendre le leadership de la voiture électrique d’ici à 2025, c’est au tour de Daimler de réaffirmer sa volonté de se positionner fortement sur le segment. Selon le responsable des activités de recherche et développement du groupe allemand, le constructeur prévoit d’investir 10 milliards d’euros dans le développement d’une nouvelle génération de voitures électriques.

Publicité


Un milliard dédié aux batteries

Alors qu’il est aujourd’hui un des rares constructeurs à ne pas sous-traiter la fabrication de ses packs batteries à des fournisseurs tiers, Daimler annonçait fin octobre vouloir débloquer un milliard d’euros d’investissement dans la production de batteries, dont 500 millions d’euros destinés à son usine de Kamenz, en Allemagne, et 500 millions d’euros pour ses sites étrangers.

Parmi les projets affichés, Daimler souhaite notamment agrandir le site de Kamenz, opéré par sa filiale Deutsche Accumotive, et développer sa présence sur d’autres marchés, notamment en Chine où une production locale est envisagée.

Generation EQ

Premier SUV 100 % électrique du constructeur allemand, le Mercedes EQ a été révélé fin septembre lors du Mondial de l’Auto de Paris.

700 kilomètres d’autonomie

« D’ici 2025, nous voulons développer 10 voitures électriques à partir d’une même structure », a précisé Thomas Weber, patron du groupe allemand au journal Stuttgarter Zeitung. Une ambition déjà affichée lors de la dernière édition du Mondial de l’Automobile de Paris où le constructeur présentait sa nouvelle marque EQ et un concept éponyme annonçant la future génération de véhicules électriques du groupe.

Selon Thomas Weber, l’autonomie des nouveaux modèles seraient portée à 700 kilomètres ce qui laisse présager que la capacité batterie embarquée sur les modèles définitifs ira bien au-delà de celle annoncée par le concept révélé à Paris (70 kWh pour 500 kilomètres).

Parmi les 10 voitures électriques « nouvelle génération » annoncée par Daimler d’ici à 2025, trois seront lancées sous la marque Smart. Attendu d’ici trois ans, le premier modèle sera un SUV issu du concept EQ.

« Nous voulons, en 2025, avoir 25 % de nos ventes en voiture électrique » nous annonçait il y a quelques semaines Marc Langenbrinck, PDG de Mercedes France. Rendez-vous dans 9 ans pour faire les comptes !

Publicité