Comparatif – Que vaut la recharge rapide low cost des bornes Lidl face à Ionity ?


Le spécialiste des supermarchés Lidl vient de faire son entrée sur le marchée des bornes de recharge. Avec ses tarifs très attractifs, ce nouvel acteur peut-il se mesurer à la référence qu’est Ionity ?

Publicité

Il y a quelques jours, Lidl inaugurait en grande pompe sa première station de recharge. Nous avons voulu mettre à l’épreuve ces nouvelles bornes, qui proposent pour le moment jusqu’à 180 kW de puissance.

Nous avons utilisé pour l’occasion un Skoda Enyaq iV en version Sportline. Le SUV électrique embarque une batterie de 77 kWh et un chargeur CCS en mesure d’atteindre 135 kW de puissance.

À notre arrivée, nous voulions brancher la voiture sur la borne ABB Terra 360. Un autre véhicule occupait un des deux connecteurs de 180 kW, et l’autre apparaissait libre, avec un liseré vert.

Malheureusement, ce connecteur ne fonctionnait pas, que ce soit avec notre Skoda ou avec la Renault Mégane d’un autre automobiliste. De quoi nous prouver que le véhicule n’était en rien responsable du problème.

Nous avons ensuite dû manœuvrer à plusieurs reprises pour trouver la place adaptée à la borne que nous souhaitions utiliser. Trois véhicules étaient sur les bornes rapides, et il était délicat de comprendre la correspondance entre places et bornes.

Quelle puissance de charge de 20 à 80 % ?

Nous avons branché le Skoda Enyaq iV alors qu’il lui restait 20 % d’autonomie. Il avait parcouru environ une centaine de kilomètres, et la batterie était donc parfaitement en condition pour une recharge efficace.

Immédiatement, la charge de l’Enyaq iV a atteint 105 kW, et elle a été sur une phase montante jusqu’à 45 % environ. À 25 %, elle était à 110 kW, puis à 117 kW lorsqu’elle a atteint 30 %. Cette courbe régulière s’est très légèrement atténuée par la suite, avec 120 kW à 35 %.

Au moment d’atteindre les 40 %, la puissance que délivrait la borne Lidl était de 126 kW. Elle a ensuite atteint son pic aux 45 %, avec une puissance de charge de 128 kW. Un chiffre très solide, quand la voiture donne en théorie une puissance maximale de 135 kW.

De là, elle a évidemment entamé une phase décroissante, avec 122 kW de puissance de charge à 50 %. Néanmoins, la chute s’est montrée raisonnable jusqu’à 60 %, avec un plateau entre 122 et 118 kW. Une première chute a eu lieu entre 60 et 65 % avec à peine plus de 100 kW jusqu’à 70 %.

Et de manière logique, la chute était ensuite drastique jusqu’à 80 %. Néanmoins, la puissance moyenne dans cette phase de recharge était de 119,23 kW. De nouveau, il s’agit d’un nombre très correct, la recharge 20-80 % ayant duré 25 minutes.

Comment se comparent les bornes Lidl à Ionity ?

Nous avons testé la recharge de la même voiture sur des bornes Ionity. Nous avons calculé la durée de recharge de 20 à 80 % sur les bornes du consortium, référence sur le marché.

Les conditions étaient toutefois quelque peu différentes. Nous avons commencé la recharge avec un peu moins de 20 %, ce qui a permis à l’Enyaq de monter en puissance plus tôt. En revanche, la température extérieure était de 7 degrés, contre 11 degrés au moment de tester la recharge Lidl. De fait, les conditions s’équilibraient et nous avons pu enregistrer des données cohérentes.

Du fait de sa recharge débutée de manière plus précoce, la borne Ionity affichait déjà 134 kW à 20 %. Cette phase a forcément permis d’aller plus vite, mais on a cependant atteint le pic dès 25 %.

À ce moment de la recharge, on a même pu constater un pic à 138 kW, soit trois de plus que le maximum qu’annonce Skoda. On a pu constater ensuite un long plateau, avec 136 kW affichés à 30 et 35 %.

À lire aussi Essai Skoda Enyaq Coupé iV 80 : que vaut le SUV électrique familial ?

Après une légère baisse jusqu’à 50 %, descendant à 125 kW, la borne a connu un regain de forme. À 55 et 60 %, la puissance est remontée à 127 puis 128 kW, une belle crête compte tenu de l’avancement de la recharge.

La puissance a ensuite descendu jusqu’à 101 kW à 75 %, puis a atteint 78 % à 80 kW. C’est là que les deux courbes se sont rejointes, et la puissance moyenne était de 122,5 kW. Il a fallu 24 minutes pour passer de 20 à 80 %, soit une minute de moins que chez Lidl.

Le bilan est très correct d’autant qu’en prix brut, cette charge coûte 19,9 €. Sur une borne Ionity, également en prix brut, elle coûte 33,81 euros au tarif actuel. Bien sûr, elle sera moins chère avec le tarif préférentiel de Skoda, qui réduit le prix à 0,35 €/kWh.

Dans ce cas de figure, une recharge similaire coûtera 17,15 € sur une borne Ionity. Néanmoins, il faut s’acquitter d’un abonnement de 9,99 euros pour profiter de ce tarif. De plus, le calcul variera aussi avec les divers opérateurs comme Chargemap.

Avec Soufyane Benhammouda


Publicité

Sur le même sujet

Commentaires

Copyright © 2023 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre