La voiture électrique de Coda

Le petit constructeur californien vient de lever 76 millions de dollars auprès de ses actionnaires et de nouveaux investisseurs. Des fonds nécessaires pour le lancement de sa berline électrique.

Aeris Capital et Angeleno Group ont de nouveau injecté de l’argent, rejoints par Harbinger Capital Partners et Riverstone Holdings, portant ainsi le financement de l’entreprise à 201 millions de dollars depuis sa création.



Des chiffres relativement impressionnants surtout quand on sait que le Coda a pris près d’un an de retard sur la commercialisation de son premier modèle et que son patron, Kevin Czinger, est parti il y a quelques mois. C’est d’ailleurs un problème que l’entreprise va devoir résoudre puisque le PDG par intérim, Steven « Mac » Heller, ne souhaite pas le rester.

Le constructeur, basé à Santa Monica, compte vendre 14 000 voitures électriques d’ici la fin de l’année 2011, ce qui semble impossible puisque son premier modèle ne devrait sortir qu’au 3ème trimestre. Si le programme ne prend pas de retard supplémentaire… Coda pense pouvoir être profitable dès 800 voitures vendues par mois.

Bref, je vous avais déjà parlé de mon scepticisme par rapport à Coda, et j’ai du mal à comprendre qu’on y puisse investir des millions… Je crois qu’on ne s’improvise pas « constructeur automobile » du jour au lendemain.