Les 50 exemplaires de cette série très limitée de l’Ami ont été vendus en ligne en moins de 20 minutes.

Une semaine après sa présentation, la My Ami Buggy était mise à la vente sur le site de Citroën. Et cette version typée aventure de la puce électrique des chevrons s’est écoulée comme des petits pains. Les 50 exemplaires ont trouvé preneurs en moins de 20 minutes. 

Citroën se fait même très précis en indiquant que c’est en exactement 17 minutes et 28 secondes ! Une façon de bien souligner l’engouement pour l’engin, au prix pourtant corsé, avec 9 790 € (l’Ami de base étant à 7 390 €). Ce tarif n’a donc pas fait peur à la clientèle. La marque en tire déjà une leçon claire : c’est « un signal fort de l’intérêt du public pour des versions exclusives de ce petit objet de mobilité ». On comprend qu’il y en aura donc d’autres !

À lire aussi Citroën Ami Buggy : l’Ami façon Mehari

La rapidité de la vente est bien sûr permise par un mode de commercialisation entièrement digital, commande, paiement et programmation de la livraison se faisant en ligne. D’ailleurs, le client le plus rapide a fait tout le parcours d’achat en 2 minutes et 53 secondes.

Bon, cette variante a beau être taillée pour les sorties à la plage, avec son absence de portes et son petit toit ouvrant en toile, la livraison ne se fera que mi-août. Il n’y a plus qu’à espérer un été indien à la rentrée.